Sénégal: Cheikh Oumar Anne, MESRI - «Tous les bacheliers qui en feront la demande seront orientés d'ici mi-décembre»

20 Octobre 2020

Le ministre de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation a procédé, hier, à l'installation de la Commission nationale chargée de la supervision et du suivi du processus d'orientation des bacheliers 2020.

Cheikh Oumar Anne a saisi l'occasion pour dire que tous les bacheliers qui en feront la demande seront orientés avant la mi-décembre, date retenue pour le bouclage des opérations.

La Commission nationale chargée de la supervision et du suivi du processus d'orientation des bacheliers a été installée, hier, par Cheikh Oumar Anne, ministre de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation.

Celui-ci a souhaité que le processus d'orientation des bacheliers soit finalisé d'ici la mi-décembre. Il a indiqué que tous les bacheliers qui en feront la demande seront orientés dans les établissements publics comme ce fut le cas l'année dernière.

La commission d'orientation des nouveaux bacheliers est présidée par le Pr Babacar Mbow, conseiller technique du ministre.

Pour la prochaine rentrée académique, 72 295 nouveaux bacheliers doivent être orientés.

«Après le nouvel arrêté que j'ai signé, l'installation, aujourd'hui (hier), de cette commission est la première étape du processus d'orientation des bacheliers 2020», a déclaré le ministre, précisant que les procédures et mécanismes d'orientation doivent être clairs et largement diffusés, pour que nul n'en ignore.

Dr Anne a ajouté que les réflexions sur les voies à suivre et les moyens à mettre en œuvre pour l'exécution correcte des opérations sont déjà ouvertes. Il a précisé que dans la conduite des différentes opérations, la commission d'orientation est le responsable central.

Selon lui, celle-ci a toute la latitude de proposer et de mettre en place un dispositif qui garantira l'orientation dans le public de tous les nouveaux bacheliers qui en feront la demande, avant la fin du mois de décembre 2020.

Cette commission veillera aussi au démarrage effectif des enseignements dans les universités qui reste maintenu au mois de janvier 2021 au plus tard.

« Le temps presse. Il faut, d'ici le 10 novembre, boucler l'inscription de toutes les demandes d'orientation. A la mi-décembre, nous devons terminer le processus d'orientation des bacheliers», a instruit le ministre.

72 295 bacheliers à orienter dans le public

Le directeur de l'Office du bac a profité, hier, de la cérémonie d'installation de la Commission d'orientation des nouveaux bacheliers pour présenter le bilan du baccalauréat 2020.

Selon le Pr Sossé Ndiaye, sur les 151 967 candidats inscrits, 149 407 ont subi les épreuves. 72 295 candidats ont été déclarés admis au terme de l'examen. Soit un taux de 48,4 % d'admis. Il a précisé que les bacheliers littéraires font plus de la moitié des effectifs.

Ils sont 57 056 littéraires contre 13 452 pour ceux des séries scientifiques et 1.787 pour les séries G et Steg. M. Ndiaye a noté aussi le nombre élevé des mentions obtenues durant ce bac.

«On dénombre 77 mentions Très Bien, 719 Bien et 4710 Assez Bien. Soit un total de 5.506 mentions contre 4.360 l'année dernière.»

«Les résultats de ce bac ont été relativement bons avec un taux de réussite de 48,8 %. Ce qui, il faut le souligner, ne s'est pas produit depuis 1969», a commenté le ministre de l'Enseignement supérieur.

Il a relevé que les disparités relatives aux profils persistent avec 79 % des bacheliers qui sont issus des séries littéraires.

«Pourtant, l'une des directives du Conseil présidentiel d'août 2013 avait indiqué la nécessité d'inverser cette tendance et il faut s'y atteler», a-t-il dit.

BAC 2020

L'académie de Matam, première avec un taux de réussite de 61,34 %

L'académie de Matam a réalisé les meilleurs résultats lors de l'examen du baccalauréat 2020.

D'après les statistiques présentées, hier, par le directeur de l'Office du bac, le Pr Sossé Ndiaye, cette circonscription académique a obtenu un taux de réussite de 61,34 % (2.350 admis sur 3.994 candidats) au terme de l'épreuve du bac 2020.

L'académie de Dakar arrive en seconde position avec 51,71 %. Viennent ensuite respectivement Louga (51,64 %), Diourbel (51,19 %), Fatick (50,56 %), Pikine-Guédiawaye (50,19 %), Thiès (49,89%), Saint-Louis et Tambacounda sont à égalité (49,05 %), Rufisque (47,31 %), Kaolack (46,28 %), Kaffrine (42,20 %), Sédhiou (41,78 %), Ziguinchor (40,70 %), Kédougou (37,80 %) et Kolda (36,69 %).

Plus de: Le Soleil

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.