Sénégal: Poste de secretaire général du PS - Jeu de cache-cache entre prétendants

20 Octobre 2020

Sur le plateau de la 7TV, vendredi 16 octobre dernier, le Secrétaire général de l'Union régionale Ps de Kaolack, Sérigne Mbaye Thiam, a encore une fois de plus fait dans le clair-obscur concernant sa présentation au poste de Secrétaire général du Parti socialiste (Ps). Au moment où le président de la Commission chargée du renouvellement des instances semble s'impatienter sur l'intérim qui commence à s'éterniser, l'actuel Sg du parti, à la tête du Bureau politique (Bp) Aminata Mbengue Ndiaye, se terre dans un silence et des lenteurs qui inquiètent plus d'un.

Les ambitions se dessinent. Les combines politiques se font en douce. Les analystes et observateurs politiques décortiquent l'après Ousmane Tanor Dieng à la tête du Parti socialiste (Ps). Depuis le décès du Secrétaire général du parti fondé par feu le président-poète Léopold Sédar Senghor, tous les regards restent braqués sur l'après Ousmane Tanor Dieng (Otd), inhumé dans sa terre natale à Nguégnène, le mercredi 17 juillet 2019, après un Deuil national.

Pour ainsi dire, même si le poste de Secrétaire général par intérim du Ps a été donné à la 1ière adjointe du Sg, Aminata Mbengue Ndiaye, en octobre 2019, par le Secrétariat exécutif national (Sen), il n'en demeure pas moins que la question de la succession d'Otd reste entière. Pour cause, la guerre de succession a été différé jusqu'au prochain Congrès ordinaire. Un an après, octobre 2019-octobre 2020, le Ps reste toujours dans cette situation d'intérim et le processus déclenché le 04 Février 2018, à travers le lancement de l'opération de vente des cartes, semble être au point mort. Ou du moins, rien ne filtre sur la conduite dudit processus qui devait, à terme, permettre d'organiser le Congrès ordinaire. Pour l'instant, le Comité central chargé de fixer la date du Congrès ordinaire, sur proposition du Bureau politique (Bp), ne réagit toujours pas.

A la tête dudit Bp, se trouve la présidente du Haut conseil des collectivités territoriales (Hcct) qui est assise confortablement sur le fauteuil, sans se prononcer sur le poste de Sg du Ps. Des lenteurs qui auraient très certainement agacé le Secrétaire national aux Elections, prétendant officieux pour succéder à Ousmane Tanor Dieng. Tout au plus, sur le plateau d'une chaine de télévision, le vendredi 16 octobre dernier, le Secrétaire général de l'Union régionale Ps de Kaolack, Sérigne Mbaye Thiam, a estimé que «l'intérim doit avoir une fin. Par définition, l'intérim ne doit pas être du long terme. Tout le monde est d'accord là-dessus». Même s'il ne donne pas sa position officielle sur sa candidature au poste de Sg des «Verts», il n'en demeure pas moins que, non seulement il dit avoir été sollicité par des responsables du parti pour ce poste, mais aussi qu'il est prêt à briguer ledit poste si des proches le soutiennent. Encore que, ce n'est pas la première fois qu'il s'est prononcé sur ses ambitions pour cette station.

En effet, en octobre 2018, venu présider à Keur Madiabel la 24ème Edition de la finale de son tournoi «Navétanes», le Sg de l'Union départementale Ps de Nioro avait déclaré : «je n'ai de fixation sur aucune fonction et je ne m'interdis non plus aucune fonction dans le Parti socialiste. La place de Serigne Mbaye Thiam dans le Parti socialiste sera ce que la confiance des militants socialistes m'accordera. Et pour cela, je m'en remets d'abord à la confiance de mes militants du département de Nioro, ceux de la région de Kaolack et les responsables au niveau national». Quid de l'actuel ministre de la Pêche, Alioune Ndoye, qui ne cache pas ses ambitions de briguer à nouveau la mairie de Dakar Plateau ? Mystère et boule de gomme.

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.