Sénégal: Convention internationale contre le dopage dans le sport à Moscou - Matar Bâ dans le groupe de travail

20 Octobre 2020

Dans le cadre de la lutte contre le contre le dopage dans le sport, le ministre des Sports, Matar Ba est à Moscou, depuis ce dimanche 18 octobre, pour prendre part à la première réunion du Bureau de la septième session de la Conférence des Etats Parties à la Convention Internationale contre le dopage dans le sport, organisée par l'Unesco, dont il est le vice-Président.

Au regard des proportions inquiétantes que le dopage est en train de prendre dans le milieu du sport, cette réunion, indique le communiqué qui nous est parvenu hier aura toute son importance, avec les importantes résolutions qui y seront issues des travaux qui prennent fin mercredi.

Au cours de ce sommet international de trois jours, la première du genre le patron du Sport sénégalais, informe le communiqué, a été intégré dans Groupe de travail restreint pour le développement du modèle du cadre législatif (résolution 7CP/7), des méthodes de travail, du plan d'actions, des rôles et responsabilités, de la mise à jour sur l'état des contributions au Fonds, de la mise à jour du comité d'approbation 2020- 2021, entre autres...

La même source précise que depuis l'élection de Matar Ba, en qualité de vice-président de cette instance internationale affiliée à l'Unesco, le Sénégal, au niveau africain, a joué un grand rôle dans la sensibilisation et la lutte contre l'utilisation et l'usage des produits prohibés (dopants) dans le sport.

Elle rappelle que le bureau compte en son sein de grandes sommités du monde sportif, judiciaire et médicale.

Outre le ministre Matar Bâ, on peut en citer d'autres comme le Président du CIO, Thomas Bach, les ministres des sports de la République Dominicaine Marco Diaz, de l'Arabie Saoudite Abdulaziz Almasaed, Hitesh Patel de l'Irlande du Nord Hitesh Patel, Néerlandais du Représentant du Conseil de l'Europe, Sergey Khrychinko, du Président de l'AMA, Witold Banka etc...

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.