Sénégal: Saint-Louis - Samm vote Mansour Faye

20 Octobre 2020

Ils sont très nombreux parmi les jeunes de la Langue de Barbarie à s'être engagés ce week-end aux côtés du maire de Saint-Louis Mansour Faye en vue de lui apporter leur soutien.

Il s'agit en effet de jeunes de toutes obédiences confondues, qui se disent «soucieux des intérêts collectifs» de leur ville et qui ont décidé de mettre en place ce mouvement dénommé SAMM Mansour Faye, (Soutien aux Actions du Ministre Maire Mansour Faye).

Ils s'engagent pour «informer juste et barrer la route à tous ceux et celles qui tenteraient de ternir l'image» de leur maire.

Ce sont des élèves, étudiants, pécheurs, ouvriers, artisans, budokas entre autres, tous de la Langue de Barbarie et d'ailleurs, militants du développement durable inclusif qui ont mis en place ledit mouvement.

"Nous comptons dès aujourd'- hui, et ce, jusqu'aux prochaines élections locales, sensibiliser, mobiliser et enrôler 25.000 jeunes électeurs et primo-votants particulièrement dans la Langue de Barbarie et dans les autres quartiers de la commune de Saint-Louis pour un second mandat du Maire Mansour Faye.

Nous mobiliserons également nos amis, nos parents et nos voisins pour atteindre cet objectif quel qu'en soit le prix", a laissé entendre le porte-parole du jour.

Parmi les réalisations faites dans la Langue de Barbarie par le gouvernement depuis 2012, ils rappellent le site de transformation de Goxu Mbacc, les brise-lames, la nouvelle route ceinturant le quartier Goxu Mbacc, l'assainissement de Guet-Ndar, une subvention accordée à 629 familles rapatriées de la Mauritanie pour une enveloppe de plus de 2 milliards FCFA, l'augmentation considérable des licences de pêche depuis 2012 passant de 150 à plus de 450, le dragage et le balisage de la brèche pour un coût de plus 7 milliards FCFA.

Et depuis quelques jours, le projet réhabilitation de l'école Goxu Mbacc pour 100 millions FCFA.

Il s'y ajoute aussi les réalisations faites par le Maire Mansour Faye et son équipe municipale, entre autres le défi de l'éclairage public relevé de fort belle manière grâce aux 1.900 lampadaires installés dans tous les quartiers de la ville tricentenaire ; la requalification et l'aménagement de la place Faidherbe ; le pavage de tous les axes routiers des quartiers Nord et Sud ; le financement de 500 millions Cfa du PACASEN pour la réhabilitation de 5 établissements scolaires ; la requalification du terrain de Wembley dans le Sor ; la distribution de 26.000 poubelles dans la commune de Saint-Louis ; la distribution de 2.600 kits alimentaires aux ménages qui n'avaient pas bénéficié de l'aide d'urgence de l'Etat dans le cadre de la lutte contre la Covid-19 ; la mise en œuvre du Programme "1 jeune, 1 métier" pour un coût global de 37 millions Cfa sanctionné par la remise de 370 permis de conduire ; la réhabilitation du dispensaire de Sindoné pour 80 millions.

La visite du Président Macron, du Président de la Banque Mondiale et du Président Macky Sall le 3 février 2018 confirme l'impact immédiat de ce plaidoyer avec un financement global de plus de 25 milliards FCFA.

Ces jeunes s'engagent à sillonner toute la Langue de Barbarie et les autres quartiers de la vieille ville pour défendre le bilan du Maire à travers les actions du mouvement SAMM Mansour FAYE.

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.