Togo: Le GITO fait des propositions

20 Octobre 2020

Le groupement des industries du Togo (GITO) veut contribuer à équilibrer la balance commerciale.

Pour Thierry Awesso, sont président, l'objectif n'est pas irréaliste à condition que le gouvernement prenne un certain nombre de mesures.

Le GITO cite pêle-mêle une fiscalité plus attractive, une amélioration du climat des affaires, un secteur bancaire plus ouvert et plus compétitif, des charges plus light ...

M. Awesso pointe aussi du doigt le coût de l'énergie jugé trop élevé. En tout cas, plus cher qu'ailleurs en Afrique.

Il salue ces même temps d'action du gouvernement qui s'oriente dans le sens souhaité par le secteur privé.

'Les autorités ont bien pris en compte l'essentiel de nos préoccupations et il faudra donc poursuivre les réflexions vers davantage de compétitivité des industries togolaises', explique-t-il.

Le GITO est composé d'une douzaine de membres.

Thierry Awesso est le directeur général de la société Nioto, une entreprise, implantée en zone portuaire, qui produit des huiles alimentaires et du beurre de karité.

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.