Algérie: Badminton-Covid-19 - Annulation des tournois internationaux prévus en Algérie

Kuala Lumpur — La Fédération mondiale de badminton (BWF) a annoncé sur son site l'annulation des deux tournois internationaux "Open" (juniors et seniors) que l'Algérie devait abriter fin octobre, au même titre que plusieurs compétitions internationales, en raison de la situation sanitaire liée à la pandémie de coronavirus (Covid-19).

L'Algérie devait organiser le tournoi international-2020 seniors (Futures séries) du 22 au 25 octobre et celui des juniors (Futures séries), programmé du 26 au 28 du même mois.

Le tournoi des seniors devait comprendre les épreuves simple et double dans les deux sexes, alors que quatre épreuves seulement étaient inscrites au programme des juniors : double garçons, simple garçons et filles et double mixte.Ces tournois devaient permettre aux athlètes participants d'engranger davantage de points pour avancer dans le classement mondial de badminton.

Outre les rendez-vous prévus en Algérie, la BWF a annulé quatre autres compétitions des seize inscrites pour le mois d'octobre.Pour l'instant, la BWF a maintenu l'Open de SaarLorlux en Allemagne (27 oct-1er nov) et le championnat d'Europe par équipes juniors, prévu en Finlande du 29 octobre au 2 novembre.

La BWF avait reporté récemment les phases finales de la Thomas et Uber Cup, initialement prévues à Aarhus, au Danemark, en octobre.

L'Algérie, avec son statut de championne d'Afrique, était partante pour la Thomas Cup, réservée aux messieurs, alors que c'est l'Egypte qui devait représenter le continent africain en phase finale de l'Uber Cup, réservée aux dames.

Il est à rappeler que l'instance mondiale de badminton avait reporté ou annulé plusieurs compétitions inscrites au programme du mois de septembre dernier, à l'image du championnat d'Afrique juniors individuel de Cotonou (Bénin) et le tournoi international de Lagos (Nigeria).

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.