Congo-Brazzaville: Conseil supérieur de la magistrature - Six magistrats élus par la corporation

Le premier président de la Cour suprême, Henri Bouka, a rendu publics le 19 octobre les résultats de l'élection organisée le 17 octobre pour désigner les six nouveaux magistrats devant siéger au Conseil supérieur de la magistrature.

Au total, six postes ont été à pourvoir au niveau des Cours d'appel (CA), des Tribunaux de grande instance (TGI) et des juridictions assimilées ainsi que des Tribunaux d'instance (TI).

Ainsi, sur les quatre candidats ayant postulé au niveau des Cours d'appel, deux ont été élus. Il s'agit de Jean Marie Moulongo, président de la Cour d'appel d'Owando, qui a obtenu 43 voix et Cyprien Ganzino-Ngounga, président de la Cour criminelle (Cour d'appel de Brazzaville 37 voix). Ils ont été élus au détriment de Michel Oniangué, procureur général près la Cour d'appel de Brazzaville (21 voix) et de André Roger Okombi, vice-président de la Cour d'appel de Pointe-Noire (36 voix).

Concernant les TGI, c'est le président du Tribunal de grande instance de Pointe-Noire, Reno Weber Von Epsier Tendi Fango, qui a été désigné avec 167 voix. Il sera accompagné par son vice-président, Christian Régis Ekoundzola, 139 voix. Devançant ainsi largement leurs challengers dont le procureur de la République près le TGI de Brazzaville, André Gakala-Oko, le président du TGI d'Owando, Armel Ulrich Ibono, le juge du siège du TGI de Brazzaville, Sandrine Mabika-Ndembi, ainsi que la présidente de la deuxième chambre civile du TGI de Brazzaville Emma Aline Nkoua.

S'agissant des TI, les magistrats ont jeté leur dévolu sur le président du Tribunal d'instance de Ouenzé-Talangai, Shaleur Itoua Okombi Okouala (15 voix) et le président du tribunal d'Abala, Edlin Jubelor Ayessa Vendze (25 voix).

Les heureux élus remplaceront les magistrats Praxède Aurélie Flore Wassi et Denis Samba (TI) ; Alain Michel Opo et Narcisse Didier Iwandza (TGI et assimilés) ; Antoine Michaëls César Pambou et Théophile Mbitsi (CA), dont les mandats sont déjà expirés. Ceci après avoir siégé pendant six ans au Conseil supérieur de la magistrature.

« Conformément aux dispositions de l'article 5 alinéa troisième de la loi organique n°29-2018 du 7 août 2018, fixant l'organisation, la composition et le fonctionnement du Conseil supérieur de la magistrature, les magistrats ainsi désignés seront nommés membres de cette institution par décret présidentiel », a précisé le premier président de la Cour suprême; Henri Bouka.

A La Une: Congo-Brazzaville

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.