Algérie: Les SMA appellent à une participation "massive" au référendum sur le projet d'amendement constitutionnel

Constantine — Le Commandant général des Scouts musulmans algériens (SMA), Abderrahmane Hamzaoui, a appelé mardi à Constantine, à une participation massive, notamment des jeunes, au référendum du 1er novembre prochain, affirmant que le projet d'amendement constitutionnel "contribue à l'édification de l'Algérie nouvelle".

"Les citoyens, notamment les jeunes, doivent se mobiliser pour aller massivement aux urnes le 1er novembre prochain", a déclaré M. Hamzaoui, lors d'un forum national de la société civile et de la jeunesse sur la Constitution, organisé dans le cadre de la campagne référendaire.

Il a, dans ce sens, mis en exergue l'importance du projet d'amendement constitutionnel dans le développement du rôle de la jeunesse et sa contribution dans différents domaines, dans le but de promouvoir la démocratie participative.

"Les jeunes sont concernés plus que les autres par la participation au vote", a souligné M. Hamzaoui, faisant savoir que l'objectif de cette rencontre est d'informer et de débattre du contenu du projet d'amendement constitutionnel et de mettre en exergue "les points positifs devant promouvoir la société civile et donner aux jeunes une opportunité de faire valoir leur compétence dans l'édification d'un Etat de droit".

De son côté, l'enseignant et chercheur en droit constitutionnel à l'Université Mentouri (Constantine-1), Nadir Amireche, a souligné l'importance de la révision de la Constitution dans le développement de la société et la promotion du travail associatif, attestant que "ce projet répond aux revendications exprimées par les Algériens".

La rencontre a vu la participation de représentants d'associations locales, des cadres du commissariat des SMA, des enseignants universitaires et des membres de la Fédération nationale des jeunes entrepreneurs.

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.