Algérie: Ghouini - Le projet de l'amendement constitutionnel va consolider la justice

Blida — Le président du mouvement "El Islah", Filali Ghouini a soutenu, mardi à Blida, que le projet de l'amendement constitutionnel va "consolider davantage la justice en Algérie et contribuer dans la lutte contre la corruption".

M.Ghouini, qui a animé un meeting populaire au centre culturel d'Ouled Aich, dans le cadre de la campagne référendaire pour le projet d'amendement de la Constitution, a affirmé que ce dernier "comporte des articles particulièrement axés sur la consolidation de la justice dans notre pays, et la lutte contre la corruption, dans différents secteurs", a- t-il dit.

Il a estimé en outre, que cet amendement constitutionnel, qui sera soumis au référendum du 1 er novembre, va "contribuer, avec force, à l'indépendance de la justice, par la création de la Cour constitutionnelle, qui va trancher entre les différents pouvoirs et empêchera toute atteinte contre les autorités législative, exécutive et judiciaire".

Le président du mouvement "El Islah" a, également, assuré que le "Conseil supérieur de la magistrature (CSM) va œuvrer au soutien du secteur de la justice et de son indépendance, particulièrement suite à l'amendement constitutionnel préconisant que le ministre de la Justice ne présidera pas le CSM, tout en consacrant le vote comme moyen pour élire ses membres, avec l'élargissement de ses prérogatives pour aborder les conditions de travail des magistrats".

Il n'a pas manqué, en outre, de lancer un appel à tous les algériens à l'intérieur et à l'extérieur du pays, pour "aller voter en force le 1 er novembre prochain" pour signer "l'acte de naissance de la nouvelle Algérie et promouvoir une véritable citoyenneté basée sur la consécration d'un équilibre entre les droits et les devoirs, tout en accordant la priorité aux compétences dans tout les domaines", a souligné M. Ghouini.

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.