Sénégal: Le concept "Ubbi tey jàng tey" plus que d'actualité

Dakar — Le concept "Ubbi tey jàng tey" est plus que d'actualité, sept ans après son lancement, dans un contexte de pandémie de Covid-19, a soutenu le Directeur exécutif de la Coalition en synergie pour la défense de l'éducation publique (Cosydep).

"La campagne pour un démarrage effectif des cours dès le premier jour ('Ubbi tey Jàng tey' en langue wolof ) se justifie plus que pour toute autre année puisque l'année 2020 a été marquée par la pandémie de Covid-19 et un gap horaire et pédagogique pour les trois millions d'élèves des classes intermédiaires", a dit Cheikh Mbow lors du point de presse de lancement du programme organisé ce mardi au siège de l'ONG.

A quinze jours de la rentrée des enseignants, il a appelé à "une vigilance collective" dans les actions avec "une forte mobilisation de la chaine des acteurs afin de minorer les effets de la Covid-19 sur la rentrée scolaire".

Selon lui, "l'année 2020-2021 devrait être une année pleine où on ne perdrait pas de temps et faire en sorte que les élèves aient les compétences nécessaires pour faire face à cette situation".

M. Mbow a souligné "l'urgence" de mettre aux normes les établissements face à l'environnement des apprentissages et aux exigences sanitaires avec l'approvisionnement en eau, la fonctionnalité des toilettes et la sécurisation des écoles.

Il faut réussir le démarrage, le déroulement dans de bonnes conditions de l'année scolaire du fait des incidences de la pandémie sur le quantum largement entamée cette année, a ajouté Mbow.

Après son lancement en 2014, le concept "Ubi teu Jang Tey" a enregistré "des résultats probants, encourageants et motivants avec l'implication des autorités administratives, notamment les gouverneurs et les préfets, les élus locaux, les syndicats, parents d'élèves et enseignants" selon le Directeur exécutif de la Cosydep, initiatrice du concept.

Des caravanes de sensibilisation et de mobilisation citoyenne, des remises de matériels scolaires, des distributions de kits sanitaires, des émissions télévisées, entre autres, rythmeront la campagne "Ubbi Tey Jàng" pour appeler surtout les élèves à reprendre les classes dés le premier jour de la rentrée scolaire.

En effet, selon Cheikh Mbow les enseignants ont déjà répondu à l'appel de Ubbi Tey Jàng tey avec, ces dernières années, "une présence massive dans les salles de classe en l'absence de la plupart des apprenants".

Le mouvement des Eclaireurs et éclaireuses du Sénégal "va prêter "main forte à la campagne pour des actions de désherbage et d'entretien des écoles, mais également de sensibilisation pour une reprise effective dés le premier jour mais également pour le respect du protocole sanitaire", a promis sa représentante Aminata Violette Thiam.

Le Service civique national compte aussi mobiliser 50 volontaires pour accompagner la Cosydep notamment dans l'organisation des journées d'assainissement dans les écoles.

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.