Angola: L'État en faveur de la rentabilité des unités textiles

Luanda — Le secrétaire d'État aux Finances et au Trésor et coordinateur du groupe technique pour le programme de privatisation, Osvaldo João, a précisé mardi, que l'attribution du droit d'explorer et de gérer les trois unités textiles, à savoir, Textang II, commandant Bula et África Têxtil sera issue d'un appel d'offres public.

Selon Osvaldo João, qui s'adressait à la Radio nationale d'Angola, il s'agit d'un appel d'offres public visant à identifier des entités qui ont des capacités techniques et financières capables de rétablir le fonctionnement des usines à court terme.

Pour lui, la priorité de l'État est de rentabiliser ces entreprises, de récupérer les investissements et de les préparer à l'éventuel processus de privatisation dans un environnement de marché plus concurrentiel.

"Au lieu de préférer lancer la vente pure et dure de l'actif, nous préférons récompenser dans la conception pour le mode gestion, cela permet, justement, de combiner la nécessité de relancer l'économie", a-t-il admis.

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.