Burkina Faso: Forum régional des personnes handicapées de l'Est - Une batterie de doléances formulée

20 Octobre 2020

Sous la présidence de la ministre de la Femme, de la Solidarité nationale, de la Famille et de l'Action humanitaire, Laurence Ilboudo, le forum régional des personnes handicapées de l'Est s'est tenu, le lundi 19 octobre 2020, à Fada N'Gourma.

Une occasion pour cette couche vulnérable de formuler des doléances à l'autorité de tutelle. En prélude au forum national des personnes handicapées, prévu les 26 et 27 octobre 2020,

à Ouagadougou, sous le thème : « Protection et promotion des personnes handicapées dans un contexte de crise sécuritaire : défis et perspectives », se tiennent des fora régionaux pour faire le bilan de la mise en œuvre des engagements de l'édition de 2018, mais aussi pour recueillir les préoccupations de cette frange de la population.

Pour le compte de la région de l'Est, la ministre de la Femme, de la Solidarité nationale, de la Famille et de l'Action humanitaire, Laurence Ilboudo, à la tête d'une forte délégation, était, le lundi 19 octobre 2020, à Fada N'Gourma.

Elle a échangé à bâtons rompus, avec les personnes handicapées de l'Est. Celles-ci, à travers leur porte-voix, Gabriel Tonpoudi, ont égrainé un chapelet de doléances à l'endroit de leur ministre de tutelle.

Ainsi, elles ont souhaité l'équipement des structures de santé en matériels médicotechniques adaptés à leurs réalités, le renforcement du Fonds pour la réalisation des activités génératrices de revenus et l'assouplissement des conditions d'accès aux crédits.

Par ailleurs, M. Tonpoudi a relevé la nécessité de faciliter l'accès aux bourses scolaires pour les élèves handicapés et l'obtention des cartes d'invalidité, tout en favorisant la jouissance des avantages y relatifs.

«Nous vous remercions pour tout ce que vous faites pour nous les personnes handicapées. Nous, formulons ces doléances et nous espérons obtenir une suite favorable », a-t-il laissé entendre.

Pour le maire de la commune de Fada N'Gourma, Jean-Claude Louari, les personnes vivant avec un handicap dans la région de l'Est, sont confrontées, entre autres, aux difficultés d'accès aux services sociaux de base, à la précarité, aux pesanteurs socioculturelles, à la marginalisation et à l'exclusion.

Plus de 11 741 personnes handicapées parmi les PDI

La ministre Ilboudo, l'hôte de marque du jour, a renchéri qu'en dépit des avancées «remarquables » sur le plan social, économique et politique dans le domaine de la protection et la promotion des personnes handicapées, l'analyse globale de la situation révèle que cette frange de la population rencontre des difficultés liées aux sports et loisirs, à la participation à la vie publique, à l'emploi et à la formation professionnelle, notamment.

Pour elle, les personnes handicapées font les frais de la situation sécuritaire avec pour corolaire des milliers de Personnes déplacés internes (PDI) dans la région de l'Est.

«Parmi ces PDI, on dénombre plus de 11 741 personnes handicapées dont 6 698 femmes handicapées et 5 043 hommes handicapés qui, en sus des difficultés communes aux PDI, font face aux barrières environnementales liées au handicap », a-t-elle souligné.

En ce qui concerne les doléances formulées par les personnes handicapées de l'Est, la ministre Ilboudo a affirmé que certaines sont déjà prises en compte par son département.

Du reste, elle a dit avoir pris bonne note de l'ensemble des préoccupations énoncées lors du forum régional de l'Est. Lesquelles préoccupations, à l'entendre, seront soumises au gouvernement, aux partenaires techniques et financiers et aux acteurs de la société civile.

En outre, la ministre en charge de l'action humanitaire a jeté un regard rétrospectif sur les actions menées ces dernières années par son département au profit des personnes handicapées.

Elle en a retenu, notamment, le Projet d'appui à la formation professionnelle, à l'emploi et à l'entrepreneuriat des personnes handicapées avec, à ce jour, selon elle, 5 083 bénéficiaires.

Aussi, a-t-elle ajouté, un recrutement spécial sur concours direct est ouvert chaque année depuis 2018 au profit des candidats handicapés en vue d'améliorer l'accès de cette couche à la Fonction publique.

A La Une: Burkina Faso

Plus de: Sidwaya

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.