Sénégal: Test Covid-19 obligatoire pour tout passager à l'AIBD

21 Octobre 2020

En raison de la recrudescence des cas importés de Covid-19, le gouvernement du Sénégal a pris la décision de rendre désormais obligatoire le test RC-PCR Covid619 pour tout passager embarquant dans un aéronef à destination du Sénégal à partir d'aujourd'hui mercredi 21 octobre et non le 1er novembre prochain comme précédemment annoncé.

Le Ministre du tourisme et des transports aériens Alioune Sarr l'a annoncé hier, mardi 20 octobre sur son compte Tweet.

Cacophonie et volonté d'arrêter l'hémorragie ! Face à la multiplication des cas importés de Covid-19, le gouvernement du Sénégal avait pris un arrêté pour exiger que tout voyageur puisse avoir un test négatif de moins de 7 jours avant d'embarquer pour le Sénégal.

Ainsi, l'Etat avait décidé qu'à partir du 1er novembre, toute compagnie qui débarque un passager sans test négatif valable va assurer son rapatriement. Mais depuis, le gouvernement a décidé d'avancer la date de démarrage de l'application de cette nouvelle règlementation.

Désormais le test RC-PCR Covid-19 est rendu obligatoire pour tout passager embarquant dans un aéronef à destination du Sénégal.

« En raison de la recrudescence des cas importés de Covid-19, est d'application immédiate le circulaire 1723 rendant obligatoire le test RC-PCR Covid619 pour tout passager embarquant dans un aéronef à destination du Sénégal», a fait savoir le Ministre du tourisme et des transports aériens Alioune Sarr sur son compte Tweet hier, mardi 20 octobre.

Pourtant lors de la a reprise du transport aérien au mois de juillet, le ministre du Tourisme et des transports aériens avait sorti une circulaire pour informer des conditions sanitaires à remplir pour le transport aérien des passagers à destination du Sénégal.

D'après les autorités en charge des transports aériens, le passager ne peut embarquer que s'il présente l'original d'un certificat de test Covid-19 négatif, datant de moins de 7 jours, à compter de la date du test» ou le certificat où le document qui en fait foi doit être délivré par un laboratoire se situant dans l'Etat où le passager commence ou a commencé le voyage et figurant sur la liste des laboratoires agréés par cet Etat ou un organisme sanitaire international reconnu.

Donc, si l'Etat revient encore après quelques mois pour rendre obligatoire le test Covid-19 pendant qu'on assiste à une multiplication des cas importés, il normal de se poser des questions sur l'effectivité des mesures prises antérieurement par nos autorités allant dans ce sens au niveau de l'aéroport international Blaise Diagne pour éviter la propagation du virus.

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.