Afrique: Usurpation d'identité - Un enseignant remplace sa femme au bac

Insolite dans un centre d'examen à Farafangana. Un homme s'est présenté à l'examen du baccalauréat, hier matin, durant l'épreuve de Mathématiques, à la place d'une femme. « Il a remplacé la photo d'identité de la candidate par la sienne. Les responsables ont découvert sa manœuvre, durant la vérification des pièces d'identité des candidats », rapporte la Police nationale. Cette femme ne serait autre que la femme de ce faux candidat. Et l'usurpateur d'identité est un enseignant non fonctionnaire (maître Fram).

Un fait similaire s'est produit à Mananara-Avaratra. Durant l'épreuve de Philosophie qui s'est déroulée, lundi matin. Un homme qui avait des ressemblances avec un candidat a voulu le remplacer durant cette épreuve. Les surveillants ont constaté qu'il ne ressemblait pas à la photo sur sa pièce d'identité, lors des vérifications. Ces faux candidats sont entre les mains des forces de l'ordre. L'enquête est en cours.

À Farafangana, c'est la fin de l'examen du baccalauréat pour deux candidats. Ils ont été surpris en train d'échanger leurs brouillons, durant l'épreuve de Mathématiques. Ils n'ont pas pu continuer l'examen.

Plus de: L'Express de Madagascar

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.