Ile Maurice: Déchets encombrants - La première déchèterie opérationnelle en novembre

Vieux matelas, armoire, frigidaire... il sera désormais possible de jeter des déchets encombrants. En effet, la première déchèterie sera opérationnelle en novembre à La Chaumière. Annonce du ministre de l'Environnement, Kavy Ramano, ce mercredi 21 octobre, lors du «Sustainability Week» organisé par Larsen & Toubro, dans ses locaux à Phoenix.

«Il existe un gros problème de dépôts illégaux de déchets et la manière de jeter les ordures, les débris de construction, les matelas. Il est temps de mettre de l'ordre dans tout ça.» Dans la foulée, il affirme que les pénalités contre le déversement illégal d'ordures vont augmenter. Les différents montants seront annoncés bientôt.

La déchèterie de La Chaumière fait partie de cinq stations de transfert. Elles sont à La Laura, La Brasserie, Poudre-d'Or et Roche-Bois. Le ministre explique que la loi a été amendée afin de permettre aux membres du public d'être des transporteurs de déchets.

La déchèterie accueillera également des e-waste, green waste, de vieilles batteries et piles. Conscient que cinq déchèteries ne seront pas suffisantes pour couvrir tout le territoire, le ministère de l'Environnement est en négociation avec le ministère des Terres et du logement pour l'acquisition des terrains pour sept autres déchèteries.

Ce projet fait partie d'un premier pas du concept d'économie circulaire qui a été développé, fait ressortir le ministre. Le ministère de l'Environnement va signer des Memorandums of Understanding avec des recycleurs afin de transformer les déchets qui sont une matière première, en nouveaux produits.

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.