Congo-Kinshasa: Nord Kivu - Le Centre de presse de Goma, 5 ans après

communiqué de presse

En 2015, la MONUSCO procédait officiellement à l'inauguration de la maison de la presse initiée par la Division de l'Information Publique et de la communication Stratégique sous forme de projet à impact rapide au profit des journalistes de Goma dans le Nord Kivu. Un Centre de presse devant servir à soutenir la liberté de la presse en RDC. Le lundi 19 octobre 2020, le chef de bureau de la MONUSCO à Goma, Omar Aboud, a visité les lieux, 5 ans après la création du centre, afin de se rendre compte de son appropriation par les bénéficiaires : l'Union nationale de la presse congolaise (UNPC) du Nord-Kivu.

Au Centre de presse de Goma, le chef de bureau de la MONUSCO a été accueilli avec enthousiasme par une quinzaine de membres de l'UNPC.

Parmi eux, Alain Wandimoyi, Journaliste Reporter et membre de la Commission de discipline de l'UNPC, a salué le geste de la MONUSCO en faveur de la presse du Nord-Kivu.

« Cette maison nous a permis d'améliorer nos conditions du travail. À travers elle, l'UNPC est parvenu à mieux se structurer et même à générer des fonds grâce à la location de certaines salles par des tiers en vue de faire des formations », a-t-il expliqué.

Premier centre du genre sur toute l'étendue de la RDC, l'édifice a été financé par la MONUSCO , à hauteur de 74 456 dollars américains.

Durant sa visite, le chef de bureau de la MONUSCO à Goma s'est réjoui que cet investissement de son institution ait contribué à l'amélioration du travail des journalistes.

Omar Aboud a saisi cette opportunité pour exhorter les professionnels des médias à la rigueur ainsi qu'au professionnalisme dans le traitement des informations.

« Nous comptons sur les journalistes pour être crédibles, professionnels. Je compare les journalistes à une société civile avec un mandat additionnel : celui de la communication. Ils ont la responsabilité de communiquer pour s'assurer que tout le monde est au courant de ce qui se passe et que le travail du gouvernement, des organisations non gouvernementales et de la MONUSCO, est bien connu», a-t-il affirmé.

En créant le Centre de presse de Goma, la MONUSCO a tenu à offrir aux professionnels des médias un environnement de travail adéquat, leur permettant de travailler dans la sérénité, de mener des recherches sur Internet, d'organiser des formations de renforcement des capacités, d'échanger afin de promouvoir le respect de la déontologie et de l'éthique journalistiques, et, surtout, de renforcer la collaboration entre les médias et la MONUSCO.

Plus de: Monusco

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.