Gabon: Woleu-Ntem - Mathias Otounga échange avec les élus locaux d'Oyem

21 Octobre 2020

En séjour dans la province Woleu-Ntem, Mathias Otounga a échangé avec les élus, les auxiliaires de commandement de la ville d'Oyem ce mardi 20 octobre dernier dans l'une des salles de la mairie de la capitale provinciale du Woleu-Ntem. Objectif, édifier ces derniers sur les avancées significatives de la réforme sur la décentralisation.

En mission de travail dans le Nord du pays avec les organismes internationaux, l'Unusida, et l'Unesco, le ministre gabonais en charge de la Décentralisation a tenu à s'entretenir avec l'ensemble des élus locaux, les membres du conseil départemental du Woleu et les auxiliaires de commandement.

C'était une occasion pour le ministre de réaffirmer à ses derniers, la volonté du gouvernement à mettre en œuvre la décentralisation dans les différentes collectivités locales. Une réforme selon le ministre, qui devrait, les prochains mois, voir les conseils locaux être maître du devenir de leur ville et département.

Honoré et satisfait des échanges et des avancées envisagées par la réforme sur la décentralisation, le maire de la Commune d'Oyem, Christian Abessolo Menghuey, a expliqué au membre du gouvernement, la vision du conseil municipal d'Oyem dont il est président. Toutefois, le maire n'a pas manqué d'énumérer au ministre, les projets de la Commune, notamment, la construction d'un grand marché central et moderne dans la ville.

Pour clore cet entretien, le ministre Mathias Otounga a eu le plaisir de faire un bref rappel historique de la ville de NKOUM-EKIENGN (Oyem).

Plus de: Gabonews

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.