Cameroun: Décisions de réhabilitation et correction de listes - Elecam s'exécute

Réuni en session de plein droit hier, le Conseil électoral a adopté deux résolutions dans ce sens après les décisions des Tribunaux administratifs.

La 4e session de plein droit du Conseil électoral après la convocation des collèges électoraux, tenue hier à Yaoundé, avait un lien direct avec les décisions des Tribunaux administratifs. En effet, à l'issue des travaux présidés par Enow Abrams Egbe, deux résolutions ont été prises. Il s'agit premièrement de la réhabilitation ou correction des listes de candidats. Neuf listes représentant les deux catégories de collèges ont été réhabilitées ou corrigées par le Conseil électoral. Pour ce qui est de la réhabilitation, une liste dans la catégorie des délégués départementaux est concernée. C'est celle présentée par l'Union des populations du Cameroun dans la circonscription du Wouri, région du Littoral. Dans la catégorie des représentants du commandement traditionnel, la liste conduite par S.M Wirba Mbinglo Patrick dans le Bui, région du Nord-Ouest et celle conduite par S.M Gabriel Tsidje dans la Menoua à l'Ouest, sont en compétition. Quant aux corrections, elles ont été ordonnées sur deux listes présentées par deux partis politiques pour la catégorie des délégués départementaux, et quatre listes pour la catégorie des représentants du commandement traditionnel.

La deuxième résolution du Conseil électoral porte disqualification de la liste des candidats de l'Union des mouvements socialistes pour la catégorie des délégués départementaux. Sur décision du Tribunal administratif de l'Ouest, cette formation politique qui était en lice dans la circonscription électorale de la Menoua, a été disqualifiée pour l'élection du 6 décembre prochain.

Pour Enow Abrams Ebge, Elections Cameroon se prépare activement pour le bon déroulement de la campagne électorale, après l'étape de la publication des listes de candidats. Le premier axe de son déploiement est la sensibilisation et la formations des représentants du commandement traditionnel qui sont nouveaux dans le processus. « Nous allons les préparer davantage. Nous voulons assurer une participation réussie de ces acteurs au processus », a indiqué le président du Conseil électoral. Quant à l'organisation matérielle, le directeur général des Elections, Erik Essoussè, a confié qu'elle est en bonne voie. « Nous sommes en train de travailler sur les listes électorales, en tenant compte des deux collèges. Nous travaillons également sur la production des cartes électorales et la création des bureaux de vote. Par ailleurs, tout le dispositif est déjà en place pour l'impression des bulletins et des enveloppes. Nous allons, dans les prochains jours, assurer la formation des membres des commissions locales de vote », a souligné le directeur général des Elections.

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.