Guinée: Résultats partiels et Cellou Dalein Diallo encerclé

Forces de l'ordre
21 Octobre 2020

La commission électorale publie des premiers résultats. Le domicile de l'opposant de l'UFDG est quadrillé par la Police.

Ce sont des premières tendances. Soixante-douze heures après le premier tour de l'élection présidentielle, la commission électorale nationale indépendante vient de donner les premières tendances officielles. La commission électorale nationale publie des résultats partiels pour quatre circonscriptions sur les trente-huit que compte le pays, dans trois communes sur cinq de Conakry et une préfecture à l'intérieur du pays. Il s'agit de la commune de Matam, Matoto, Kaloum et la préfecture de Boffa au nord-est de Conakry. Dans ces localités le président sortant est en avance sur son challengeur Cellou Dalein Diallo.

À Matam, le fief traditionnel de Sidia Touré, président de l'Union des forces républicaines (UFR), qui n'est pas allé aux élections, le RPG-Arc-en-ciel obtient 25 581 voix, soit 51,39 %, alors que son challenger n'a récolté que 18 800 voix, soit 37,77 %. À Matoto, la plus grande commune de Conakry, Alpha Condé obtient 104450 voix, soit 49,13%. Cellou Dalein Diallo se contente de 85658 voix soit 40,29%.

Ces résultats interviennent après l'auto proclamation en tant que président du candidat de l'UFDG. Cellou Dalein Diallo assure avoir remporté le scrutin présidentiel, dès le premier tour.

Des policiers au domicile de Cellou Dallein Diallo

Le domicile du leader de l'opposition était, mardi soir, encerclé par les forces de l'ordre. Policiers en boucliers et camion anti-émeute étaient stationnés autour de chez lui, les entrées et sorties réduites. "Ne pouvant faire face à la vérité des urnes, le régime anti-démocratique d'Alpha Condé tente de s'imposer par la force. Il est temps pour la Guinée de tourner la page de ce régime liberticide et fratricide", a écrit Cellou Dallein Diallo sur Facebook.

Conclusions de la mission d'observations de la CEDEAO

En attendant d'en savoir davantage sur les résultats, la mission d'observation de la CEDEAO a présenté elle son rapport préliminaire d'observation. La mission salue le bon déroulement des élections et appelle les candidats en lice à respecter les résultats issus des urnes. "En cas de besoin, nous invitons à recourir aux voies légales, pour des réclamations et le règlement de tous le contentieux électoraux", dit Jose Maria Neves. "Cela afin de préserver la paix la quiétude sociale la stabilité et la démocratie."

La mission de la CEDEAO indique qu'elle observera le développement post-électorale jusqu'à à la proclamation définitive des résultats. La proclamation partielle devrait elle se poursuivre ce mercredi, selon la CENI. Pas d'annonce officielle en revanche sur la date de communication des résultats définitifs.

Plus de: DW

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.