Ile Maurice: Blanchiment d'argent allégué - Shahnawaz Caunhye libéré contre une caution de Rs 50 000

Il était dans le collimateur des enquêteurs de l'Independent Commission against Corruption (ICAC). Shahnawaz Caunhye, homme d'affaires et propriétaire d'un magasin de meubles réputé dans la région de Réduit, a été interrogé par l'ICAC, hier. Il avait, dans un premier temps, été appréhendé par l'ADSU Western et remis aux officiers de la commission anticorruption.

Lors d'une descente dans son magasin, les limiers de l'ADSU sous la supervision du Chef Inspecteur Jagai ont mis la main sur un Cash Book, un sac d'ordinateur portable où se trouvait Rs 750 000 en billet de banque, Rs 348 250 et des documents.

Sa voiture, une Porsche, a été fouillée mais rien de suspect n'a été retrouvé. Shahnawaz Caunhye a été arrêté sous une accusation provisoire de possession of proceeds of crime. Il a passé la nuit en détention policière. L'ADSU a aussi appréhendé une de ses employées, Bibi Jashbeer Deorika. Une accusation provisoire de conspiracy to commit money laundering a été retenue contre elle. Ils sont tous deux comparu en cour de Moka, ce mercredi 21 octobre et ont été libérés contre une caution de Rs 50 000 et une reconnaissance de dettes de Rs 150 000.

L'ICAC le soupçonnait de blanchir de l'argent dans le cadre d'un trafic de drogue. Il avait déjà été interrogé l'année dernière.

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.