Congo-Brazzaville: Mer - Bâtir des stratégies pour un développement durable des transports maritimes

Dans le cadre de la journée mondiale de la mer, les acteurs de la communauté portuaire ont lancé un appel le 19 octobre à Pointe-Noire, en vue de l'application de la Convention sur le droit de la mer de 1982 et la lutte contre la pêche illicite. Cet appel a été lancé en présence de la ministre en charge des Transports et de la Marine marchande, Ingrid Olga Ghislaine Ebouka Babackas.

« Des transports maritimes durables au service d'une planète durable », c'est le thème choisi par l'Organisation maritime internationale (OMI) pour célébrer cette année la journée mondiale de la mer.

Pour la directrice générale de la marine marchande, Colette Gandou, cette journée a permis aux différents acteurs de la communauté portuaire de cerner les enjeux liés au développement durable des transports maritimes.

La ministre en charge de la Marine marchande a estimé que le Congo devrait pour atteindre l'objectif de développement durable des transports maritimes, mettre en œuvre les conventions concernant la sûreté, la sécurité maritime, l'amélioration des conditions de vie et de travail des gens de mer.

« La mise en place des cadres juridiques en conformité avec les règles et normes internationales pour la promotion du secteur maritime national s'impose », a-t-elle déclaré.

Et d'ajouter : « L'administration congolaise est appelée à se moderniser en intégrant les normes de qualité et de développement durable gage d'une place portuaire suffisamment outillée aux questions environnementales, sociales et de gouvernance aux fins d'améliorer son attractivité ».

A La Une: Congo-Brazzaville

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.