Algérie: L'Etat déterminé à "réhabiliter les métiers de la santé"

Batna — Le Premier ministre, Abdelaziz Djerad, a affirmé mercredi à Batna, que l'Etat est "déterminé à réhabiliter les métiers de la santé" pour améliorer le rendement du secteur.

"L'Etat est déterminé à réhabiliter les métiers de la santé, du simple agent au professeur", a précisé M. Djerad lors de la baptisation du Centre régional de lutte contre le cancer, du nom du défunt Dr Belkacem Hamdiken.

Il a ajouté que "grâce aux efforts fournis, nous avons pu maintenir un niveau raisonnable de contaminations par le coronavirus en dépit de quelques lacunes", indiquant que les insuffisances ne sont pas liées au manque de moyens, mais plutôt à "l'accumulation de problèmes dans le secteur de la santé".

Auparavant, M. Djarad s'était rendu au cimetière des martyrs sur la route de Tazoult, dans la ville Batna, où il a déposé une gerbe de fleur et récité la Fatiha du saint Coran à la mémoire des chouhada de la Guerre le libération nationale.

Le Premier ministre, Abdelaziz Djerad est accompagné dans sa visite à Batna, des ministres de l'Intérieur, des Collectivités locales et l'Aménagement du Territoire, kamel Beldjoud, de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, Abderrahmane Benbouzid, de l'Education Nationale, Mohamed Ouadjaout, de la Solidarité nationale, de la Famille et de la Condition de la Femme, Kaoutar Krikou, l'Enseignement Supérieur et la Recherche scientifique, Abdelbaki Benziane, les Travaux Publics, Farouk Chiali et la ministre des relations avec le Parlement, Basma Azouar.

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.