Botswana: Le Botswana réaffirme son soutien à l'autodétermination du peuple sahraoui

- La délégation du Botswana a réaffirmé devant la 4ème Commission des Nations Unies sa position en faveur du droit inaliénable du peuple sahraoui à l'autodétermination, appelant le chef de l'ONU à accélérer le processus de nomination d'un nouvel émissaire pour le Sahara occidental et à relancer le processus de paix.

S'exprimant lors du débat général conjoint de la Commission des questions politiques spéciales et de la décolonisation (Quatrième Commission), dont les travaux ont débuté mardi 14 octobre, le représentant du Botswana auprès de l'ONU, a réaffirmé, mercredi, le soutien de son pays au droit inaliénable à l'autodétermination des peuples colonisés dans les territoires non autonomes (NSGT), dont le Sahara occidental, dernière colonie en Afrique.

L'intervenant a noté, dans ce contexte, que l'exercice du droit à l'autodétermination "n'était pas seulement une question politique, mais il offrait aussi aux peuples colonisés la possibilité de décider du sort de leurs sociétés et de leurs économies".

A cet effet, il a demandé au nom de son pays au Secrétaire général d'"accélérer le processus de nomination d'un nouvel Envoyé personnel pour le Sahara occidental et de relancer le processus de paix".

Le Sahara Occidental, dernière colonie en Afrique, est occupé par le Maroc depuis 1975 avec le soutien de la France. En 1966, il a été inscrit sur la liste des territoires non autonomes donc, éligible à l'application de la résolution onusienne 1514 pour l'indépendance des pays et peuples colonisés.

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.