Algérie: Désertification marine - Succès d'une expérience d'implantation de Posidonie à Oran

Oran — L'expérience pilote de lutte contre la désertification marine, par l'implantation d'herbiers de Posidonie, menée par l'association écologique marine "Barbarous" au niveau de la baie des Andalouses (Oran), a donné de "très bons résultats", a-t-on appris auprès du Secrétaire général du ministère de la pêche et des produits halieutiques, Mohamed Bengrina.

L'herbier de Posidonie implanté sur un petit périmètre, dans une zone désertique de la baie des Andalouses, a transformé cette zone, devenu un habitat pour les espèces, a affirmé le même responsable, contacté par l'APS, saluant au passage cette initiative, "appelée à être multipliée pour lutter contre la désertification marine".

Pour sa part le secrétaire général de l'association marine "Barabarous", Amine Chkouri, a affirmé, avec des images à l'appui, que le projet "Bio-kais" qui consistait à réaliser un habitat marin productif par l'implantation d'herbiers de Posidonie dans des déserts marins situés au niveau de la côte Oranaise, ont donné des résultats "plus que probants".

Cette petite oasis marine a drainé une vingtaine d'espèces visibles, mais l'évaluation effective de l'expérience se fera prochainement avec l'appui scientifique des spécialistes de l'université d'Oran, partenaire dans le projet, a-t-il fait savoir.

Ces prairies sous marines sont considérées comme un habitat idéal pour les alevins, au point où certaines sont considérées comme de véritables écloseries. Toutefois, les herbiers de Posidonie auraient perdu près de 30% de leur surface en Méditerranée, a-t-on expliqué.

La plantation des herbiers de Posidonie, tout comme la création de récifs artificiels, est considérée comme un excellent moyen pour lutter contre la désertification sous-marine et la création d'habitats pour les espèces marines.

L'association "Barbarous", impliquée dans plusieurs missions écologiques, comme le renflouage des filets fantômes et la création de récifs artificiels, rencontre toutefois des difficultés sur le terrain depuis quelque temps, à cause des restrictions imposées sur le transport des bateaux plaisanciers.

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.