Angola: Des nouveaux hôpitaux de Saurimo reçoivent les premiers patients

Saurimo (Angola) — Cinquante-deux patients ont commencé mardi, à être transférés à l'Hôpital général de Lunda Sul et à la Maternité provinciale, unités sanitaires publiques inaugurées samedi par le Président de la République, João Lourenço.

Il s'agit de patients admis dans les deux anciennes unités hospitalières, dont les conditions sanitaires n'étaient pas satisfaisantes.

En marge de l'acte de transfert, le directeur général de l'hôpital de Lunda Sul, Isaac Txozo, a déclaré que 11 patients venaient de la maternité et les autres de l'Hôpital général.

Le processus, assisté par le secrétaire d'État à la gestion hospitalière, Leonardo Inocêncio, se déroule bien et bénéficie du soutien du Bureau de la santé.

Les patients transférés se trouvaient aux urgences, en médecine générale, en chirurgie, en orthopédie, en soins intensifs, en laboratoire et en bloc opératoire, ayant garanti que les nouvelles unités de santé réunissent de meilleures conditions de soins.

Les deux unités, dotées d'équipements de pointe, comprennent des services de télémédecine et des blocs opératoires, avec une capacité de réaliser trois chirurgies simultanément et 300 lits, dont 150 chacun.

L'ancienne maternité fonctionnait dans une infrastructure reliée à l'Hôpital général de Lunda Sul, avec seulement sept chambres, dont cinq d'hospitalisation, avec quatre lits chacune, une d'accouchement et une autre pour les urgences, sans les conditions nécessaires pour assister les patients.

A son tour, l'hôpital provincial fonctionnait dans une infrastructure à l'ancienne, avec seulement 60 lits, sans conditions nécessaires et avec peu de services.

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.