Maroc: La Chambre des représentants et la Commission interparlementaire du Pacifique engagées en faveur d'un partenariat durable

Rabat — La Chambre des représentants et la Commission interparlementaire de suivi de l'Alliance du Pacifique (CISAP) se sont engagées récemment en faveur de l'élaboration d'un accord de coopération à même de promouvoir une relation durable et un échange intense d'expériences.

Cette annonce a été faite à l'issue d'entretiens du président de la Chambre des représentants, Habib El Malki, avec les membres de la commission auprès de laquelle l'institution législative jouit du statut de membre observateur, indique un communiqué de la Chambre.

Au cours de cette entrevue tenue lundi par visioconférence, la délégation de la commission présidée par M. Miguel Angel Callisto a apporté son appui à l'initiative d'autonomie dans les provinces du Sud dans le cadre du respect de la souveraineté marocaine, laquelle initiative présentée en 2007 a recueilli le soutien et a été saluée par le Conseil de sécurité et plusieurs pays du monde.

M. El Malki a de son côté rappelé que le Maroc fut le premier pays arabe et africain à adhérer, en tant que membre observateur, à l'initiative d'intégration prometteuse lancée conjointement par le Chili, la Colombie, le Mexique et le Pérou, sous le nom "Alliance du Pacifique".

Le Maroc a choisi de faire de la coopération Sud-Sud pour le développement un axe central de sa politique extérieure, "ce qui nous pousse à agir constamment pour l'intégration du continent africain auquel nous appartenons, et à nous ouvrir sur la région latino-américaine avec laquelle nous partageons un héritage historique commun et des perspectives d'avenir identiques", a-t-il relevé.

Pour sa part, M. Callisto a indiqué que l'Alliance du Pacifique qui regroupe 59 pays observateurs représente la 7ème économie dans le monde, soit l'équivalent de 40% du Produit intérieur brut (PIB) de l'Amérique latine.

Il a en outre souligné que l'Alliance envisage de resserrer les liens de coopération avec le Royaume du Maroc dans le cadre de la coopération Sud-Sud, affirmant que le Maroc constitue un trait d'union avec les pays africains et ouvre par la même de nouveaux horizons en termes de complémentarité entre les deux régions.

Les membres de la Commission ont mis en avant l'importance d'œuvrer à la consolidation du partenariat avec le Maroc qui joue un rôle pionnier dans la région, fort d'une économie dynamique et diversifiée tout en étant une porte d'entrée vers le marché africain.

A La Une: Maroc

Plus de: MAP

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.