Maroc: Le SG de l'ONU somme le polisario et sa milice de quitter Guerguerat

New York — Le Secrétaire général des Nations-Unies a sommé, une nouvelle fois mercredi, le groupe séparatiste armé le polisario et sa milice de quitter la zone tampon de Guerguerat et de ne point obstruer la circulation civile et commerciale régulière dans cette zone.

"Nous rappelons que la circulation civile et commerciale régulière ne doit pas être entravée (à Guerguerat) et qu'aucune mesure ne doit être prise qui pourrait constituer un changement du statu quo dans la zone tampon" de Guerguerat, a insisté Stephane Dujarric, le porte-parole du Secrétaire général de l'ONU, lors de son point de presse quotidien à New York.

Le porte-parole a déploré que les membres de la MINURSO ont constaté ce mercredi qu'un groupe composé de "cinquante individus", appartenant au polisario et sa milice, se trouvaient à Guerguerat et qu'ils "entravaient la circulation dans la région".

"Nous exhortons toutes les parties concernées à faire preuve de retenue et à prendre toutes les mesures nécessaires pour apaiser les tensions", a souligné M. Dujarric.

Il a aussi fait savoir que la MINURSO a mobilisé "davantage de ses éléments ce matin dans la zone pour aider à désamorcer toute tension et à débloquer la circulation" civile et commerciale, affirmant que la MINURSO continuera de suivre de près la situation.

Le Secrétaire général de l'ONU avait enjoint, à plusieurs reprises, au polisario et à sa milice de cesser d'entraver la circulation civile et commerciale à Guerguerat, y compris en septembre dernier par la voix de son porte-parole adjoint à New York.

A La Une: Maroc

Plus de: MAP

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.