Algérie: Le référendum, une opportunité aux jeunes et à la société civile de devenir une force représentative dans la nouvelle Algérie

Annaba — Le commandant général des Scouts musulmans algériens (SMA), Abderrahmane Hamzaoui, a affirmé mercredi à partir de Annaba que le référendum sur le projet d'amendement de la Constitution du 1er novembre prochain constitue "une importante opportunité" permettant aux jeunes et à la société civile de devenir "une force de représentation et d'action dans la nouvelle Algérie."

Intervenant lors d'un forum de wilaya de la société civile et des jeunes, organisé au palais de la culture Mohamed Boudiaf dans le cadre de la campagne référendaire, M. Hamzaoui a relevé que le projet d'amendement de la Constitution accorde "une place importante aux jeunes et à la société civile qui rompt avec les pratiques de marginalisation et habilite les jeunes à être une partie active et un véritable partenaire qui contribue au développement du pays."

Le commandant des SMA a souligné que le rendez-vous du 1er novembre prochain constituera une occasion pour "répondre à ceux qui mettent en doute la volonté de changement" et ce, à travers la mobilisation de tous les enfants d'Algérie et une large participation en soutien au projet d'amendement de la Constitution qui traduit, a-t-il noté, les revendications du Hirak pacifique du 22 février et affronte les tentatives d'atteinte à l'unité et à la stabilité de l'Algérie.

La rencontre tenue en présence du wali, Djamel Eddine Brimi, et de représentants des scouts et du mouvement associatif a été marquée par la distinction de plusieurs membres des SMA.

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.