Nigeria: Le Secrétaire général appelle forces de l'ordre et manifestants à s'abstenir de la violence

communiqué de presse

New York — -- La déclaration suivante a été communiquée, aujourd'hui, par le Porte-parole de M. António Guterres, Secrétaire général de l'ONU:

Le Secrétaire général suit les derniers développements au Nigéria et demande que cessent les brutalités et abus de la police, qui ont été signalés. Il condamne l'escalade violente à Lagos le 20 octobre, laquelle a causé plusieurs morts et blessés. Le Secrétaire général présente ses condoléances aux familles éplorées et souhaite un prompt rétablissement aux blessés. Il appelle les autorités nigérianes à enquêter sur ces incidents et à traduire les responsables en justice.

Le Secrétaire général exhorte les forces de sécurité à agir à tout moment avec le maximum de retenue et appelle les manifestants à faire valoir leurs revendications de manière pacifique et à s'abstenir de la violence.

Le Secrétaire général encourage les autorités nigérianes à explorer rapidement les moyens de désamorcer la situation. Il réaffirme la disposition des Nations Unies à contribuer aux efforts nationaux pour trouver une solution.

SOURCE Secrétaire général de l'Organisation des Nations Unies

Plus de: PR Newswire

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.