Guinée: Présidentielle 2020 - Plusieurs morts à Conakry

Violents heurts entre manifestants et policiers à Conakry
21 Octobre 2020

Dès après la proclamation de quelques résultats issus du scrutin du 18 octobre 2020, la ville de Conakry est sous tension. Sur la route le Prince entre Hamdallaye, Bambeto, Cosa jusqu'à T5, la route est complètement paralysée.

Sur cet axe, boutiques et magasins sont fermés. Des forces de sécurité et des jeunes manifestants se regardent comme chats et souris.

Entre Hamdallaye Bambeto, des jeunes en colère ont érigé des barricades et brûlés des pneus partout sur la route. Même constat à Cosa, T5, Wanindara jusqu'à Sonfonia où au moins 4 personnes ont été tuées par des éléments des forces de sécurité.

La proclamation provisoire par la CENI mardi 20 octobre 2020 de certains résultats de l'élection présidentielle du 18 octobre 2020 pour les circonscriptions de Matam, Kaloum, Matoto et Boffa a suscité des violences dans la capitale guinéenne qui ont enregistré de nouveaux cas de morts.

A La Une: Guinée

Plus de: Aminata.com

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.