Cameroun: Centre de formation professionnelle d'excellence de Douala - La reprise est effective

La cérémonie solennelle était présidée ce 19 octobre par le directeur de l'institution, Amadou Bobbo.

200. C'est le nombre d'apprenants inscrits au Centre de formation professionnelle d'Excellence (Cfpe) de Douala pour le compte de l'année de formation 2020-2021. Un effectif qui a connu une baisse substantielle comparativement à l'an dernier, où le Cfpe comptait 370 apprenants en formation continue.

La cérémonie solennelle de rentrée de formation a eu lieu lundi dernier au sein du campus du Cfpe de Douala. Occasion pour les dirigeants du centre de présenter les composantes de la structure, ainsi que les formations offertes à la quatrième promotion en formation initiale. « Un apprenant au Cfpe de Douala est un adulte soucieux de se doter des compétences et de préparer activement sa vie professionnelle : profitez-en bien car ces quelques mois vont passer vite ! », a indiqué le directeur du Cfpe de Douala, Amadou Bobbo, dans son discours de circonstance.

Pour permettre aux nouveaux apprenants de mieux connaître la structure de formation, plusieurs exposés portant sur la présentation de chaque département ont été délivrés. Notamment par le département des affaires pédagogiques et de l'évaluation, le département des affaires administratives, financières et de l'intendance, celui de la communication et des relations publiques, entre autres. Rappel, le Cfpe offre onze formations parmi lesquelles : la bureautique, le multimédia, le stylisme-modélisme, les métiers de la beauté, les métiers bois, la réparation automobile, la fabrication mécanique, l'électrotechnique, etc.

Un accent est mis sur la rigueur lors de la formation. Laquelle formation se veut hautement professionnelle, et se déroule pour 80% en pratique et 20% en théorie. Une option qui porte des fruits depuis l'ouverture du Cfpe en décembre 2016. Depuis lors en effet, le centre a formé près d'un millier de jeunes. Le taux d'insertion professionnelle est évalué à 75%, avec des pics de 100% dans les filières comme la mécanique automobile.

Pour minimiser l'impact du Covid-19, la direction du Cfpe a distribué des masques aux apprenants. Dans la même veine, la direction a élaboré un programme de formation par alternance. Les effectifs, qui sont de 30 apprenants par classe, ont été subdivisés en deux groupes. Pendant qu'un groupe sera en entreprise, l'autre suivra les cours théoriques. A en croire Amadou Bobbo, la principale difficulté soulevée par le public demeure le coût des formations. Celles-ci varient de 300 à 500 mille F, en fonction des filières.

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.