Afrique de l'Ouest: Le 2ème épisode du feuilleton DKM-Pouvoir togolais en tournage en Guinée, selon Agbéyomé Kodjo

48 heures après l'élection présidentielle tenue le dimanche dernier, la maison du principal challenger du Président Guinéen a été encerclée lui interdisant toute sortie. Agbéyomé Kodjo se rappelle du même scénario qu'au soir du 22 février au Togo.

L'information a été donnée par l'intéressé lui-même.

« Je suis actuellement bloqué chez moi : mon domicile est encerclé par la police et la gendarmerie qui interdisent toute entrée et toute sortie.

Ne pouvant faire face à la vérité des urnes, le régime anti-démocratique d'Alpha Condé tente de s'imposer par la force. Il est temps pour la Guinée de tourner la page de ce régime liberticide et fratricide », a posté Cellou Dalein Diallo mardi soir sur sa page Facebook.

En effet, l'on pouvait voir des photos illustrant la publication avec un impressionnant dispositif sécuritaire comme ce fut le cas pour le domicile de Messan Agbéyomé Kodjo au soir du 22 février 2020.

« Je suis avec une grande tristesse les évènements qui se déroulent à Conakry avec le bouclage de la résidence de Cellou Dalein.

Cette pièce de théâtre a été jouée au Togo en février. Puisse la raison prévaloir pour le triomphe de la vérité des urnes. La force à ses limites », a tweeté le challenger de Faure Gnassingbé qui réclame toujours sa victoire.

Plus de: Télégramme228

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.