Sénégal: Tambacounda - Installation d'un comité régional de suivi de la protection des enfants

Tambacounda — Un comité technique régional chargé d'œuvrer à l'amélioration des prestations de certains services favorisant la nutrition, l'apprentissage et la protection de l'enfance dans la région de Tambacounda a été mis en place mercredi dans le cadre d'un projet d'investissement dans la petite enfance, a constaté l'APS.

Ce comité technique régional a été notamment installé lors d'une réunion du comité régional de développement (CRD) consacré à ce projet quinquennal visant à contribuer au développement intégré de la petite enfance dans les régions de Tambacounda, Matam, Kolda, Diourbel, Kaffrine, Fatick et Kaolack.

"Pour un bon nombre d'enfants, les premières années de la vie ne bénéficient pas de tout l'accompagnement nécessaire sur le plan médical, nutritionnel, éducationnel, psychosocial.

Ils perdent ainsi les opportunités de développer leur potentiel", a expliqué son coordonnateur, Alioune Fall, à l'issue de la rencontre.

Il a souligné que c'était la raison pour laquelle ces enfants et particulièrement ceux des sept régions visées par le projet, étaient dans une situation préoccupante sur toute une série d'indicateurs de développement humain.

"Des efforts sont fournis pour corriger ces faiblesses et insuffisances. Le projet vise principalement l'amélioration de la prestation de certains services en prenant en compte l'éducation, notamment l'apprentissage préscolaire, la santé, la nutrition et la protection de l'enfance", a fait savoir M. Fall.

Le projet d'investissement dans la petite enfance pour le développement humain mis en œuvre en 2018 va s'appuyer sur les plateformes existantes telles que les modèles préscolaires communautaires, les Daara et le système d'enregistrement à l'Etat-civil, a-t-on appris lors du CRD.

"Les activités du projet adressent les contraintes les plus pressantes au développement optimal de l'enfant et forment un paquet de services complémentaires destiné à promouvoir le développement holistique de l'enfant afin qu'il y ait plus d'enfants en meilleure santé et mieux nourris", a encore dit son coordonnateur du projet.

Ces activités sont structurées autour des composantes telles que la nutrition et la stimulation précoce de l'enfant au cours de ses 1000 premiers jours afin qu'il soit prêt à réussir lorsqu'ils entre à l'élémentaire, a précisé Alioune Fall.

A La Une: Sénégal

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.