Cote d'Ivoire: Menaces à la sécurité humaine - Les résultats de l'analyse diagnostique de l'alerte précoce bientôt connus

21 Octobre 2020

Le Centre national de coordination du mécanisme de réponse à l'alerte précoce (Cncmr) était en atelier, du 12 au 14 octobre 2020, à Grand-Bassam.

Objectif, partager les résultats de l'analyse diagnostique sur les menaces à la sécurité humaine en Côte d'Ivoire à l'ensemble des parties prenantes afin de recueillir les avis et observations des participants, de passer en revue le rapport final de l'étude, d'identifier et de recueillir les amendements possibles au rapport final, de prioriser les actions à mener et de consolider et intégrer les amendements consensuels dans le rapport final de l'étude.

Il s'agissait, selon le directeur du Cncmr, Yoman Ekanza Gabriel, de travailler à la restitution et à la validation des résultats de l'étude diagnostique sur les menaces à la sécurité humaine commanditée par le Cncmr et conduite par le Cabinet Afric Leader, au sortir de l'atelier de consolidation des données qui a eu lieu les 20 et 21 décembre 2019, à Yamoussoukro.

« Nous sommes à la tâche car nous avons pour mission d'anticiper, de prévenir toutes sortes de menaces à la sécurité humaine.

Nous ne pouvons pas faire ce travail si nous ne connaissons pas les menaces qui se présentent à nous. D'où l'identification de ces dernières à travers cette étude diagnostique », a-t-il expliqué.

Le colonel-major Kouamé Léon N'Goran qui représentait le Premier ministre, ministre de la Défense, Hamed Bakayoko, a salué le travail qu'effectue les membres du Cncmr depuis sa création en 2016.

Avant d'inviter les participants à donner leur pleine appréciation sur le contenu de l'étude, à analyser les stratégies d'approche et à apporter leurs précieuses contributions à son amélioration en vue de sa validation.

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.