Afrique de l'Ouest: UEMOA - Le Trésor public ivoirien lève 33 milliards de FCfa sur le marché financier

21 Octobre 2020

La direction générale du Trésor et de la comptabilité publique de Côte d'Ivoire a adjugé le 20 octobre 2020, un montant de 33 milliards de FCfa (49,500 millions d'euros) au terme de son émission par adjudication de Bons assimilables du trésor (Bat) de maturité 28 jours sur le marché financier de l'Union économique et monétaire ouest-africaine (Uemoa), rapporte Afrik Financial.

Ces ressources, selon le média, sont destinées à assurer la couverture des besoins de financement du budget de l'Etat.

Pour ce mois d'octobre 2020, les intentions d'émission de titres publics exprimées par les autorités ivoiriennes se chiffrent à 60 milliards de FCfa contre 140 milliards de FCfa pour le mois de septembre.

A la clôture de l'émission, l'Agence Uemoa-Titres a répertorié 57,800 milliards de FCfa de soumissions globales faites par les investisseurs alors que l'émetteur recherchait 30 milliards de FCfa.

Le taux de couverture du montant mis en adjudication se situe ainsi 192,67%. Sur le montant des soumissions, le Trésor public ivoirien en a retenu 33 milliards de FCfa et rejeté les 24,800 milliards de FCfa restants, soit un taux d'absorption de 57,09%.

Le taux moyen pondéré s'est situé à 1,99% et le taux marginal à 2% de même que le rendement moyen pondéré. Le remboursement des bons émis se fera le premier jour ouvrable suivant la date d'échéance fixée au 17 novembre 2020.

Les intérêts sont payables d'avance et précomptés sur la valeur nominale des bons qui est d'un million de FCfa.

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.