Burkina Faso: Lutte contre le laxisme dans l'administration publique - Des usagers prennent le combat en main

22 Octobre 2020

L'Union nationale des patriotes engagés pour la défense des droits des usagers de l'administration a présenté le jeudi 16 octobre 2020 à Ouagadougou, son récépissé de création à la presse.

« Le laxisme dans l'administration publique, la corruption, les grèves, les sit-in et bien d'autres mouvements sont des pratiques qui nuisent au développement d'un pays ».

Telle est la conviction du coordonnateur de l'Union nationale des patriotes engagés pour la défense des droits des usagers de l'administration, Moussa Ilboudo.

Celui-ci s'est ainsi exprimé lors d'une conférence de presse le jeudi 15 octobre 2020 à Ouagadougou pour présenter le récépissé de sa nouvelle structure et faire le point des actions immédiates qu'elle entend mener. De mouvement lors de sa mise en place, la structure est devenue une union.

Un changement de dénomination qui vise, aux dires de M. Ilboudo, à mettre en phase l'organe, en rapport avec son objectif. « Lorsqu'on parle de mouvement c'est une structure née spontanément et appelée à disparaître comme elle est venue.

Pourtant nous comptons nous ancrer dans le paysage burkinabè comme bien d'autres structures de lutte contre les pratiques néfastes dans l'administration publique », a-t-il expliqué.

Quant aux moyens de pression dont dispose l'union pour mettre au pas les "récalcitrants", M. Ilboudo dit compter en premier lieu sur la presse qui a toujours été à ses côtés.

« Nous allons également passer par la sensibilisation de ceux qui s'adonnent à ces pratiques afin de leur faire comprendre les conséquences que leur action peut avoir non seulement sur l'économie du pays mais aussi sur les usagers », a soutenu le coordonnateur.

Cependant, il va plus loin en affirmant qu'en cas de récidive, la loi sera mise à contribution. « De nos jours, les jeunes n'entrent plus dans l'administration par vocation.

C'est pourquoi, ils pensent que le service administratif est un lieu de loisirs et de repos, un lieu où l'on doit courir derrière le gain facile », a-t-il déploré.

Mais en attendant, l'Union nationale des patriotes engagés pour la défense des droits des usagers de l'administration, s'attelle à mettre dans un bref délai, ses démembrements régionaux, provinciaux et communaux pour « agir avec le peuple et pour l'intérêt du peuple » a laissé entendre Moussa Ilboudo.

Plus de: Sidwaya

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.