Congo-Kinshasa: Dossier "Minembwe" - Me Rossy Pumbulu exhorte les Congolais à la vigilance

congonouveau.org
Felix Tshisekedi, Président de la RDC

La situation de Minembwe, en province du Sud-Kivu dans l'Est de la RD. Congo, continue de faire couler de l'encre et de la salive sur plusieurs coins du pays. Jour après jour, de nouvelles réactions et révélations sont hissées sur la place publique en dénonçant un plan de balkanisation machiné par des soi-disant "ennemis du Congo", patri cher à Patrice-Emery Lumumba et tant d'autres révolutionnaires nationaux.

Très récemment, d'ailleurs, le mardi 20 octobre 2020, le Ministre provincial de l'Intérieur du Sud-Kivu contredisait les affirmations d'Azarias Ruberwa, actuel Ministre de la Décentralisation et des Réformes Institutionnelles, appuyant l'installation du bourgmestre de la commune rurale de Minembwe sur demande du Gouverneur de la province, Théo Ngwabidje.

C'est dans cette optique que Maître Rossy Pumbulu, Avocat aux barreaux du Kwilu, Assistant à la Faculté de Droit de l'Université et à l'Institut Facultaire de Kikwit, monte au créneau. D'un son son de cloche, il invite ardemment les Kikwitoises et Kikwitois en particulier, et les Congolais, en général, à la vigilance afin que le pire n'arrive pas dans ce coin du pays.

Il s'est exprimé de la sorte sur les antennes de la Radio Tomisa, une des radios communautaires de Kikwit, ce mercredi 21 octobre 2020 : «Minembwe est une partie de notre pays. Son problème nous concerne tous. C'est pourquoi, j'invite tous les Kikwitois et tous les Congolais à la vigilance. Ce n'est plus le moment d'être distrait ».

Selon lui, plusieurs congolais ne font pas attention aux événements qui les nihilisent. C'est le moment de réclamer l'intégrité territoriale de notre pays.

«Nous constatons que beaucoup de Congolais s'adonne à la boisson et oublient le reste... Réveillons-nous pour notre pays», a-t-il ajouté.

Plus de: La Prospérité

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.