Ile Maurice: Aviation - Air Mauritius pourra bientôt atterrir au Portugal

Le protocole a été ratifié. Et, Air Mauritius pourra bientôt atterrir au Portugal alors que, de la même manière, une compagnie d'aviation portugaise pourra atterrir à Plaisance.

Un arrêté dans le journal officiel du Portugal a ratifié l'accord bilatéral le 20 octobre. Ce type d'accord vise à permettre à des vols charters de venir à Maurice durant plusieurs mois, comme cela existe déjà avec l'Allemagne, la Suisse et l'Espagne, via les compagnies Eurowings, Edelweiss et Evelop Airlines qui opèrent des vols depuis des villes européennes vers Maurice.

Cet accord réunit plusieurs conditions, concernant, entre autres, le transport des passagers et celui des cargos. Les compagnies aériennes portugaises auront 30 jours pour soumettre leurs programmes de vols. Il sera possible à plusieurs compagnies d'être en concurrence. Pour information, un avion de la compagnie portugaise TAP a déjà foulé le sol Mauricien. C'était en juin 2018 via un Airbus A330-900, un appareil de même type que celle de la flotte d'Air Mauritius. Ces vols charters assuraient l'aller/retour, d'un ou deux vols par semaine. Un moyen pour les Mauriciens de voyager vers certaines destinations sans devoir transiter par des hubs européens ou internationaux.

À titre d'exemple, l'accord bilatéral entre Maurice et la Belgique a désigné qu'Air Belgium desservira Maurice dès le 30 mars 2021. Alors que cette option aurait dû entrer en vigueur le 15 décembre prochain. D'autres vols charters ont également été décalés entre mars et septembre 2021, soit pour la saison estivale au lieu de la saison hiver. Il faut savoir que depuis l'ouverture contrôlée de l'espace aérien, seuls quelques vols sont autorisés à atterrir à Maurice. En attendant qu'un vaccin soit trouvé et que la situation sanitaire s'améliore via des couloirs aériens Covid-Free, les vols charters sont pour le moment stoppés, incluant ceux en provenance du Portugal.

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.