Ile Maurice: MBC - Pluie de lettres anonymes...

Les semaines se suivent et se ressemblent à la Mauritius Broadcasting Corporation (MBC). Des dénonciations pleuvent à la commission anti-corruption pour faire état d'informations sensibles contre le directeur par intérim (p.i.) suspendu, Anooj Ramsurrun, et ses proches. Ce, par le biais de lettres anonymes d'employés disant s'exprimer au nom de la majorité.

D'ailleurs, des éléments incriminants font aussi surface, comme l'embarquement de la famille d'Anooj Ramsurrun pour la Grande péninsule, attesté par des vidéos YouTube. Par ailleurs, deux proches de l'ancien directeur général p.i., des dénommés Sailesh et Sanjay, font l'objet d'une enquête de l'Independent Commission against Corruption (ICAC). Ils auraient fait la pluie et le beau temps sous le règne d'Anooj Ramsurrun.

Dans les deux cas, ces candidats étaient dénués des qualifications requises et n'ont pas réussi leur entretien. Mais au lieu d'être en probation, ils auraient été confirmés à leur poste. L'ICAC est en présence d'éléments relatifs à ces cas. Le personnel a été interrogé pour comprendre le mécanisme de recrutement.

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.