Sénégal: Panne d'une centaine de bus - Dakar Dem Dikk s'explique et rassure les usagers

22 Octobre 2020

Suite aux perturbations notées dans la desserte d'autobus au niveau du réseau de la société publique de transports de voyageurs, Dakar Dem Dikk (Ddd), le directeur de l'exploitation annonce un retour, sous peu, à la normale.

La société Dakar Dem Dikk traverse une passe difficile au regard du nombre de ses bus immobilisés pour cause de panne. Une situation reconnue et confirmée par le directeur de l'exploitation.

Selon Cheikh Bourama Djiba, actuellement, près de 50 % du parc de bus de la société de transport public est tombé en panne.

A cela, s'ajoute, selon lui, un problème d'approvisionnement en carburant au niveau des stations de l'entreprise. Mais, celui-ci a assuré que ces problèmes sont en cours de prise en charge.

«Des instructions ont été données à l'ensemble des services techniques pour qu'on procède au relèvement du parc d'autobus», a-t-il indiqué.

Par ailleurs, M. Djiba a précisé que la direction générale est en train de travailler dans ce sens et une mission, conduite par le nouveau patron de la société, Oumar Boun Khatab Sylla, s'est rendue à Dubaï auprès des partenaires pour voir comment remettre en état le plus vite possible le parc bus.

Les bus tombés en panne ayant été acquis en Inde, il a estimé qu'«ils ne peuvent être remis en circulation qu'avec l'aval de Ashok Leyland, qui détient l'exclusivité de la fourniture des pièces de rechange».

Dans cette optique, M. Djiba a annoncé qu'une commande de pièces de rechange, pour un montant de 300 000 dollars, soit 167,5 millions de FCfa, a été faite. Toutefois, il a tenu à rassurer les usagers pour un retour à la normale.

«En tant que société de transport ayant une mission de service public, notre objectif est d'organiser le système pour faciliter les déplacements des Sénégalais.

Nous sommes en train de préparer la rentrée scolaire et d'ici là, ça va aller mieux», a-t-il déclaré.

Plus de: Le Soleil

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.