Maroc: Vers l'augmentation de la superficie des cultures sucrières dans le Loukkos

Le Comité technique régional du sucre du bassin du Loukkos a décidé, dans le cadre des préparatifs et des mesures prises pour le démarrage de la nouvelle campagne agricole, d'augmenter la superficie consacrée aux cultures sucrières au niveau du bassin.

La Direction régionale de l'agriculture à Tanger-Tétouan-Al Hoceima a indiqué, dans un communiqué, que le Comité technique régional du sucre du bassin du Loukkos a tenu récemment une réunion consacrée à l'examen des préparatifs de la nouvelle saison agricole, qui a été une occasion pour s'entendre sur un programme de plantation de 5.000 hectares de betterave sucrière, et d'environ 3.000 hectares de canne à sucre, contre 2.500 ha actuellement, rapporte la MAP.

Il a également été convenu de poursuivre la mise en œuvre des mesures prises, qui ont permis d'atteindre une production record au titre de la saison agricole 2019-2020, notamment la généralisation des semences mono-plante et du processus d'ensemencement mécanique, la numérisation et la planification de toutes les opérations liées à la culture, l'extraction et la commercialisation, ainsi que l'encadrement technique et le contrôle phytosanitaire, outre l'octroi d'aides financières, en particulier pour les nouvelles plantations de canne à sucre et les cultures précoces.

Cette réunion a été aussi une occasion pour débattre des préparatifs pour le lancement de la campagne agricole 2020-2021, et présenter les mesures et dispositions adoptées par tous les acteurs de la filière sucrière au bassin du Loukkos pour assurer un bon démarrage de la saison de plantation, et fournir l'accompagnement nécessaire en termes d'approvisionnement en intrants et de mécanisation de toutes les opérations agricoles. La même source a relevé que la rencontre a été marquée par la présentation du bilan de la campagne agricole écoulée, qui a affiché des résultats remarquables ayant dépassé les attentes et les objectifs fixés pour cette année, ce qui laisse entrevoir des perspectives prometteuses pour la filière sucrière au bassin du Loukkos, devant permettre d'atteindre la croissance souhaitée dans le cadre de la stratégie Génération Green 2020-2030 et de renforcer les acquis réalisés dans le sillage du Plan Maroc vert (PMV), qui comprenait plusieurs mesures et dispositions en faveur de cette filière.

Le comité technique avait adopté une série de mesures visant à promouvoir la filière sucrière au bassin du Loukkos, à travers notamment l'appui technique aux producteurs des plantes sucrières, la promotion de la recherche et la digitalisation, et la généralisation des semences et plantations de haute qualité génétique, outre les aides financières offertes par le ministère de l'Agriculture, dans le cadre du Plan Maroc vert. Ces mesures, a-t-on ajouté, ont permis à la filière d'atteindre une production record de 175.932 tonnes de betterave sucrière au titre de la saison agricole 2019-2020, en hausse d'environ 62,5% par rapport à la moyenne des dix dernières années, tandis que le rendement a atteint 64,6 tonnes par hectare (+65,2%).

A La Une: Maroc

Plus de: Libération

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.