Cote d'Ivoire: Radio nationale catholique - Mgr Raymond Ahoua donne la priorité à l'Eglise

21 Octobre 2020

Vieille de 19 ans, la Radio nationale catholique (Rnc), l'organe de la pastorale des évêques a un nouveau directeur : le père Hervé Yodé, un Eudiste, qui succède au père Emile Vangah du diocèse de Grand-Bassam appelé à d'autres fonctions.

Recruté sur appel d'offres, il a officiellement pris fonction mardi. Après un serment de fidélité, la main sur la Bible, et la profession de foi : une exigence de la Conférence des évêques catholiques afin de créer les conditions d'un travail en conformité avec les règles de l'Église.

« Nous sommes dans la communication, quelqu'un peut choisir de travailler dans une perspective professionnelle, et négliger le contexte ecclésial.

Or pour nous, le point de départ, c'est le contexte ecclésial », a souligné Mgr Raymond Ahoua, président de la commission des moyens de communication sociale.

Il estime qu'avec ce contexte ecclésial garanti par le serment, la profession de foi, le nouveau patron de la Rnc pourra relever les défis en un temps record.

Il s'agit, a-t-il expliqué, de continuer ce qui a été fait jusque-là, et s'approprier la vision des propriétaires de la radio ; qui en plus de la communication, et de l'information, veulent mettre l'accent sur l'évangélisation et la formation.

Mgr Raymond Ahoua pense que le père Hervé Yodé, 4e directeur, est la personne qu'il faut pour mener à bien cette mission. Parce qu'il a de l'expérience. Il a été recteur du séminaire propédeutique de N'Pouto.

L'évêque compte sur son expérience de la direction, et du management des ressources humaines, dans lequel il est déjà chevronné. Mais également son expérience de religieux.

Pour lui, ces atouts permettront au nouveau responsable de la radio de réussir le pari.

Le père Wohinin, secrétaire général de la Conférence des évêques a insisté sur l'importance de la solidarité pour arriver à l'autonomie de la radio.

Il a aussi souhaité des réunions entre la direction et le personnel pour régler les problèmes de manière régulière. Le personnel a, par ailleurs, été exhorté à fidéliser les auditeurs par la ponctualité et la pertinence des contenus.

Reconnaissant aux évêques pour le choix porté sur sa personne, le père Hervé Yodé a fait savoir qu'à l'annonce de sa nomination, les eudistes de par le monde entier, avec à leur tête le supérieur général, père Jean Michel Amourio, ont manifesté leur joie et surtout leur intérêt à accompagner la radio.

Pour lui, « c'est un soutien fort et important, qui pourrait être bénéfique à l'Église en Côte d'Ivoire. Et également à tous les médias confessionnels surtout catholiques ».

En outre, il a souligné que la radio est un précieux outil d'évangélisation et de formation. Il voudrait donc de ce fait mettre son expérience de formateur et de communicateur au service de cet outil.

« Aujourd'hui, il est plus qu'important pour chacun d'entre nous de repositionner cette radio, qui, en réalité, est une faîtière des radios catholiques », a-t-il souligné.

Les pères André N'kayo et Webb Amouzou respectivement Pca de la radio nationale catholique et Dg de ecclésia (tv) étaient présents à cette cérémonie.

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.