Sénégal: Bambey - Thiakhar acquiert un parc de véhicules

22 Octobre 2020

La commune de Thiakhar a acquis 5 véhicules grâce à la coopération décentralisée. Cet équipement est le fruit d'un partenariat entre cette commune du département de Bambey et la communauté de la Grande agglomération d'Avignon en France.

Ces véhicules pourront régler la mobilité des élèves qui fréquentent les lycées et collèges de Diourbel et de Bambey, confrontés à des problèmes de logements, mais aussi à assainir la commune.

L 'accès aux collèges d'enseignement moyen et lycées mais aussi au logement au niveau des villes de Bambey et Diourbel sont les principales difficultés rencontrées par les élèves de la commune de Thiakhar, située dans l'arrondissement de Ngoye.

C'est dans ce contexte que la commune de Thiakhar, en partenariat avec la coopération de la communauté de la Grande agglomération d'Avignon en France, par le biais de la de coopérative FAU PROBIO, vient d'acquérir un parc automobile composé, entre autres, de deux (2) minibus.

Il s'agit, selon Dr Mathioro Fall, de 5 véhicules répartis dans deux secteurs importants à savoir l'éducation et la gestion des déchets. «Nos enfants rencontrent beaucoup de difficultés pour se rendre à Diourbel et Bambey.

Ces deux (2) minibus permettrons de desservir les villes de Diourbel et de Bambey, de régler la difficulté liée à la mobilité des élèves.

L'autre aspect important, c'est celui lié à l'environnement surtout à la gestion des déchets. La commune compte jouer son rôle dans l'accompagnement de la stratégie de l'Etat liée à la politique de «zéro déchet» prônée par le chef de l'Etat Macky Sall».

Et de rappeler : «la coopération décentralisée joue un rôle important dans l'Acte 3 de la Décentralisation. Il appartient aux collectivités locales d'être attractives.

Cela permet aux bailleurs d'avoir un cadre attrayant, de pouvoir les convaincre à venir investir au niveau de nos communes pour booster l'économie et créer des emplois».

Le maire de la commune de Thiakar, Dr Mathioro Fall, a également insiste sur la nécessité d'une bonne gestion des véhicules. Il y a, selon lui, deux possibilités de gestion : «soit une gestion déléguée ou bien confier la gestion à la commune.

Il reviendra à l'équipe municipale et aux partenaires de discuter par rapport à une meilleure gestion de ces véhicules pour pérenniser ce programme-là.

Il est important d'aller acquérir du matériel, mais le plus important, c'est l'entretien ; c'est également la pérennité, la gestion rationnelle, efficiente et efficace. C'est un autre sacerdoce, nous allons nous y investir».

Toutefois, il n'a pas manqué de relever que la dégradation de la piste de production reliant Keur Dame, sur la route nationale n°3 (RN3), à Thiakhar qui est dans un piteux état. Ce qui pourrait causer des dégâts sur ces véhicules.

Heureusement, à en croire le maire, des promesses ont été faites par des partenaires pour le bitumage de cet axe dans le courant de l'année 2021.

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.