Sénégal: JOJ 2026 - Le comité d'évaluation du CIO note les progrès de l'équipe «Dakar 2026»

22 Octobre 2020

La commission de coordination du CIO a salué les progrès réalisés par le comité d'organisation des Jeux olympiques de la jeunesse.

A la fin de la deuxième réunion organisée en visioconférence les 20 et 21 octobre, le président de ladite commission a estimé que l'équipe de «Dakar 2026», dispose d'une occasion unique d'optimiser ses plans de livraison en mettant en œuvre des gains d'efficacité qui offriront des jeux dignes d'un monde-post corona.

Le Président du COJOJ, Mamadou Diagna Ndiaye a, pour sa part, réitéré l'engagement à rester dans la dynamique de co-construction enclenchée avec le Comité international olympique en direction de la première manifestation olympique en Afrique.

L es Comité d'organisation des JOJ «Dakar 2026» et la commission de coordination du comité international olympique (CIO) ont partagé le nouveau plan mis en place et ont décidé de s'appuyer sur les progrès réalisés pour la mise en œuvre du nouveau calendrier.

En réunion organisée les 20 et 21 octobre en visioconférence, la Commission de coordination s'est réjouie du partenariat avec les Fédérations internationales, mais aussi avec l'Alliance Dioko (Convention de collaboration entre Paris2022 et Dakar2026), une initiative inédite dans l'organisation de Jeux Olympiques.

Ces partenariats sont centrés sur les opportunités de formation et d'engagement pour les jeunes.

En effet, pour l'implication des jeunes au cœur de Dakar2026, une intention forte a été exprimée de mener à bien divers projets éducatifs en vue des JOJ, comme le programme d'éducation Athlete365 lors d'événements sportifs pour les jeunes.

«Dakar2026» et le CIO ont ainsi convenu d'utiliser activement ces opportunités pour maintenir l'engagement du public dans les JOJ au cours des prochaines années.

En outre, l'équipe de Mamadou Diagna Ndiaye a fait le point sur l'état d'avancement des travaux de rénovation et de construction des sites, avec une planification opérationnelle détaillée garantissant la finalisation à temps et la livraison des sites.

MAMADOU DIAGNA NDIAYE : «Mettre à profit les quatre années supplémentaires de manière appropriée»

Le président du comité d'organisation des Jeux olympiques de la jeunesse Dakar 2026, Mamadou Diagna Ndiaye s'est engagé à poursuivre la dynamique de construction enclenchée avec le Comité international olympique en direction de la première manifestation olympique en Afrique.

C'était au terme de la réunion en visioconférence qui s'est tenue les 20 et 21 octobre avec les membres de la commission de coordination du CIO et les parties prenantes, le président du COJOJ.

«Avec ce report, il s'agit de poursuivre la belle dynamique de construction jusqu'ici engagée, et de mettre à profit les quatre années supplémentaires de manière appropriée.

L'accent sera surtout mis sur une mobilisation d'envergure de la jeunesse issue de toutes les régions du Sénégal et son implication dans l'organisation, qui pourra ainsi bénéficier des activités préparatoires et se sentir concernées par la grande fête des JO Dakar2026», a-t-il déclaré dans le communiqué issu de cette rencontre.

KIRSTY COUNTRY (CIO) «Offrir des jeux dignes d'un monde-post corona»

Pour sa part, Kirsty Coventry, présidente de la commission d'évaluation du CIO s'est félicitée des progrès réalisés et qu'il faudra, selon elle, optimiser pour offrir des jeux dignes d'un monde-post corona.

«Nous sommes encouragés dans les progrès par les équipes de «Dakar2026 » au cours de cette période extrêmement difficile pour l'humanité.

Cela a été rendu possible grâce à la solidarité manifestée à travers le mouvement olympique ; grâce au soutien des parties prenantes.

Preuve supplémentaire que nous sommes plus forts ensemble» a-t-elle souligné. «Dakar 2026 a maintenant une occasion unique d'optimiser ses plans de livraison en mettant en œuvre des gains d'efficacité qui offriront des jeux dignes d'un monde-post corona».

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.