Ile Maurice: Rassemblement d'Ally Lazer contre le trafic de drogue

Le travailleur social Ally Lazer a invité les Mauriciens à un rassemblement pacifique le 31 octobre à 13h30 au jardin de la compagnie à Port-Louis.

«Konpare a ban lamars zot inn trouve resaman sanla pa pou Ena ravan, tanbou me pasifik». Il a tenu à expliquer son combat contre le trafic de drogue qu'il estime est devenu beaucoup plus dangereux suite à une corruption massive avant de rappeler qu'ils n'ont pas l'aide de beaucoup de personnes.

L'association des travailleurs sociaux de Maurice a tenu une conférence de presse aujourd'hui au centre Marie reine de la paix. En présence de notamment Ivan Bibi activiste très présent suite à l'échouement du MV Wakashio, Ally Lazer a rappelé le long combat qu'il a mené contre le trafic de drogue qu'il estime devenu beaucoup plus dangereux en 2020.

«Le plus gros obstacle dans notre combat contre du trafic de drogue c'est la corruption massive». Ally Lazer a aussi expliqué avoir remarqué un changement dans le comportement de la force policière qu'il estime recevoir des ordres d'en haut.

Ally Lazer prévoit des témoignages des autres victimes de drogue et donnera plus de détails dans les jours à venir concernant ce rassemblement et espère voir un maximum de Mauriciens bien que ce dernier avoue avoir rencontré plusieurs problèmes avant d'avoir la validation de la police pour tenir une marche pacifique.

«Nous ne comprenons pas la complexité du problème pour avoir la permission de la police pour tenir une marche pacifique. On a du produire plusieurs documents et l'affaire n'est toujours pas conclue. Nous devons y retourner lundi 26 octobre pour valider d'autres choses. Nous ne faisons qu'un rassemblement pour une cause noble. Le combat contre le trafic de drogue c'est tout ».

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.