Cote d'Ivoire: Fermeture de la décharge d'Akouédo - Les jeunes saluent les mesures d'accompagnement de l'Etat

22 Octobre 2020

Les jeunes d'Akouédo traduisent leur reconnaissance à l'Etat de Côte d'Ivoire qui vient d'annoncer les mesures qui accompagnent la fermeture de la décharge.

La jeunesse d'Akouédo est reconnaissante au gouvernement pour avoir annoncé les mesures d'accompagnement, à la suite de la fermeture de la décharge. Dans une déclaration, elle a salué à sa juste valeur « toutes ces mesures annoncées et remercie sincèrement le gouvernement de Côte d'Ivoire pour le respect des engagements pris vis-à-vis d'Akouédo ».

Ce témoignage de reconnaissance intervient à la suite de l'annonce faite par la ministre Anne Désiré Ouloto, le 13 octobre 2020. Selon la déclaration lue par Niango Gilles Serge, le porte-parole, « le ministre de l'Assainissement et de la Salubrité a annoncé un certain nombre de mesures sociales en faveur des populations du village d'Akouédo ».

C'était, poursuit la déclaration, « à l'occasion de la cérémonie officielle du lancement de l'accompagnement social, consécutif à la fermeture de la décharge. » Tout de même, le porte-parole a souhaité que l'Etat se penche sur trois préoccupations qu'il a soulevées.

Premièrement, « le dédommagement de la parcelle villageoise de 10 hectares réservée pour le Projet Rascom » ; deuxièmement, « le dédommagement des terres occupées par les deux camps militaires et la voie Y4 » et enfin, « l'approbation du rajout du lotissement dénommé +Akouédo Atci 10 ha+ » accordée par le Chef de l'État en 2013.

Pour ce faire, il sollicite une intervention expresse du Premier ministre, Hamed Bakayoko, fils Atchan, pour que ces problèmes qu'il a portés au grand jour, trouvent solution, afin que soient soulagés « ses parents d'Akouédo ».

Pour rappel, c'est le 4 juillet 2019 que le gouvernement a entériné la fermeture de la décharge d'Akouédo, vieille de 53 ans. « Le projet de réhabilitation de la décharge d'Akouédo en un parc urbain est particulier par son caractère social.

Le projet prévoit la construction d'infrastructures socio-économiques : un centre de formation et de documentation sur l'environnement et des aires récréatives et sportives », a rappelé la ministre, au cours de la cérémonie du 13 octobre 2020.

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.