Maroc: La Légation américaine, un édifice interculturel consacrant les relations séculaires Maroc-USA

Tanger — Située au cœur de la Kasbah, la Légation américaine, de part sa structure architecturale et son rôle diplomatique historique, se veut un édifice interculturel consacrant les relations séculaires entre le Maroc et les États-Unis.

Seul bâtiment historique américain hors du pays, cet édifice a été offert en 1821 par le Sultan Moulay Slimane.

Symbole du traité d'Amitié Maroc-USA de 1786, la Légation a servi pendant longtemps de représentation diplomatique et consulaire des États-Unis au Maroc.

Son caractère de bâtiment public et institutionnel a pris place depuis la période du statut de Tanger en tant que zone internationale, entre 1923 et 1956, de part son emplacement stratégique a été au centre des enjeux diplomatiques, commerciaux et militaires mondiaux.

De 1961 à 1973, le bâtiment a été occupé par le Département d'État et le Corps de la paix comme école de langues.

L'importance historique du bâtiment de la légation américaine de Tanger a été reconnue lorsque le bien a été inscrit au registre national des lieux historiques en janvier 1981 et désigné monument historique national en décembre 1982.

Aujourd'hui, rebaptisée "Institut de la Légation américaine de Tanger pour les études marocaines" (TALIM), cette structure abrite un musée, une bibliothèque de recherche et un centre culturel, s'ouvrant à la population locale, à travers des programmes et des activités diverses.

Alliant un mélange de styles occidentaux et mauresques, l'édifice a su garder son empreinte, on y retrouve des expositions retraçant les relations qu'entretiennent les Etats-Unis et le Maroc depuis 1777, notamment la correspondance de Georges Washington et le Sultan Sidi Mohammed Ben Abdellah.

Y sont exposés également des toiles des peintres marocains, notamment Mohamed Hamri, Hassan El Glaoui et Mohamed Ben Ali R'bati, outre un pavillon spécial dédié à l'écrivain, traducteur et compositeur américain, Paul Bowles.

"Le bâtiment est la première propriété acquise à l'étranger par le gouvernement américain et a abrité pendant plus de 140 ans les bureaux consulaires des États-Unis à Tanger, la plus longue période jamais occupée par un bâtiment à l'étranger en tant que poste diplomatique ou consulaire", a expliqué à la MAP, le directeur de TALIM, John Davidson.

En 1976, des dons privés ont permis la création d'une ONG transformant l'Ancienne Légation Américaine en un Musée et un centre culturel et de recherche, a rappelé M. Davidson, ajoutant que son rôle actuel en tant que centre culturel est de commémorer et préserver l'histoire des relations américano-marocaines.

Pour s'adapter au contexte actuel de la pandémie du coronavirus, des activités culturelles, notamment des concerts, sont organisées, pour soutenir les artistes marocains, en version virtuelle via la page Facebook de la Légation, a-t-il fait savoir.

De son côté, la directrice adjointe de TALIM, Itimad Bouziane, a relevé l'importance des différents programmes initiés par la Légation, notamment les cours d'alphabétisation dispensés aux femmes de la ville de Tanger, afin de contribuer à leur autonomisation, ainsi que les activités organisées en partenariat avec le centre américain de Tanger au profit des enfants et des jeunes.

Elle a, en outre, relevé que ces programmes ont été déployés également pendant la période de confinement, via l'application WhatsApp, pour garantir la continuité des différentes activités engagées.

Concernant le centre de recherche de l'Institut, il accueille des étudiants américains intéressés par la région de l'Afrique du Nord et Moyen-Orient (MENA), a-t-elle précisé, notant que la bibliothèque dispose de plus de 8.000 références, ce qui en fait une source attrayante aussi bien pour les chercheurs marocains que ceux étrangers.

En marge de la célébration du deuxième centenaire de la Légation, marquant les relations d'amitié historiques liant les deux pays, une série d'activités culturelles et artistiques seront programmées, à partir de janvier 2021 et se poursuivront tout au long de l'année, a indiqué, pour sa part, l'attaché culturel adjoint à l'Ambassade des États-Unis à Rabat, Stephen Weeks.

Effigie des profondes relations entre le Maroc et les Etats-Unis, la Légation américaine demeura à jamais un patrimoine historique séculaire et un jalon dans la promotion des liens de coopération entre les deux pays.

A La Une: Maroc

Plus de: MAP

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.