Congo-Kinshasa: Bunia - Le réseau d'eau de Caritas saboté par des inciviques

Plus de soixante-quinze mille habitants de la ville de la province de l'Ituri sont privés d'eau à la suite de la destruction de son réseau par des inciviques.

La situation a porté un coup dur à Caritas qui a fait savoir son indignation auprès des députés provinciaux de l'Ituri et d'autres personnalités. Dans son adresse aux élus provinciaux, le directeur de la Caritas Bunia a attiré l'attention des uns et des autres sur le crime contre l'humanité que ces inciviques ont commis, en privant expressément de l'eau les milliers d'hommes, femmes et enfants y compris les structures sanitaires. Ces inciviques, a-t-il déclaré, ne sont pas identifiés et se dissimilent au sein de la paisible population.

Le prélat a formulé une série de recommandations aux élus provinciaux, attendant notamment de l'Assemblée provinciale de constituer, dans la mesure de son pouvoir, une commission d'enquête sur les actes de sabotage en répétition du réseau d'eau qui, selon lui, est un acte criminel. Le directeur de la Caritas Bunia recommande que cette commission s'imprègne de la situation de trois agents de la Caritas Bunia disparus dans le village Makabo alors qu'ils y étaient en mission humanitaire pour les travaux de réhabilitation du réseau d'eau. Il est également attendu de l'Assemblée provinciale, à travers ses membres du territoire d'Irumu et de la ville de Bunia, de s'impliquer dans la recherche de solution rapide et durable pour le rétablissement de l'eau du réseau de la Caritas et celui en cours d'exécution par Cidri.

Le directeur de la Caritas a, par ailleurs, demandé à l'Assemblée provinciale de l'Ituri de faire une médiation juste entre Caritas et la communauté en ce qui concerne le cahier des charges présenté. La Caritas, a-t-il expliqué, n'est pas une société à but lucratif mais bien une association sans but lucratif qui réalise des actions sociales pour appuyer l'Etat congolais. En sus de cela, le prêtre a également plaidé auprès des parlementaires provinciaux pour qu'ils mènent un plaidoyer auprès du gouvernement provincial pour l'implication du chef des Babelebe dans la recherche des agents disparus et dans la réhabilitation du réseau d'eau. Il sied de noter que le réseau d'adduction d'eau potable de la Caritas à Bunia (dit Eau Ngongo) a été construit depuis 1983 sur la demande du diocèse de Bunia avec le financement de MISEREOR et le concours technique de l'ONG Belge Protos.

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.