Algérie: Explosion de gaz à El-Bayadh - 1 à 3 ans de prison ferme à l'encontre de 12 accusés

El-Bayadh — Le juge du tribunal correctionnel d'El Bayadh a prononcé jeudi matin des peines allant d'un (1) à trois (3) ans de prison ferme à l'encontre de 12 accusés dans l'affaire de l'explosion de gaz à El-Bayadh, survenue la semaine dernière faisant six morts et 17 blessés.

Le juge de la séance a prononcé une peine de 3 ans de prison ferme assortie d'une amende de 100.000 DA, à l'encontre de 8 accusés placés en détention à l'établissement pénitentiaire d'El Bayadh.

La même peine a été prononcée contre le conducteur des travaux et le conducteur d'engin qui a provoqué l'accident, en plus de deux fonctionnaires de la direction des ressources en eau, relavant de la subdivision d'El Bayadh, un ingénieur du bureau d'études chargé de l'exécution des travaux et d'un cadre de la société "Sonelgaz", de même qu'un élu de l'APC d'El Bayadh accusé de menaces et d'intimidations pour entraver les investigations et d'avoir fourni des documents administratifs à une personne qui n'en a pas droit, entre autres.

Les faits de ce procès qui a débuté mercredi matin se sont poursuivis jusqu'à l'aube de jeudi avec l'audition des accusés et les plaidoiries des avocats ou le procureur de la république a requis les peines maximales en demandant ainsi de suspendre l'entrepreneur à participer aux marchés

publics pour une durée de 5 ans et la mise en détention de l'élu communal et l'ingénieur de la société "Sonelgaz" placés sous contrôle judiciaire.

A La Une: Algérie

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.