Gabon: Entrepreneuriat agricole - Akewa Accélérateur et Agridis en partenariat

22 Octobre 2020

Le mardi 20 octobre 2020 dernier à Libreville, les responsables des structures Akewa Accélérateur et la startup AGRIDIS (agriculture et distribution) ont procédé à la signature d'une convention de partenariat qui viserait à promouvoir l'entreprenariat agricole.

C'est dans sa démarche de valorisation de l'économie sociale et solidaire, d'encourager l'entrepreneuriat et de permettre à la jeunesse gabonaise d'exprimer son talent et son savoir-faire que « Akewa Accélérateur » devient le partenaire de AGRIDIS, une startup spécialisée dans la commercialisation et la production des produits agricoles. AGRIDIS est portée par Tamarah Moutotekema Boussamba, un leader qui n'a tout de même pas manqué de rappeler que cette structure « est une entreprise qui se veut responsable sur le plan agricole, en encourageant toutes les initiatives en matière d'agriculture. C'est dans ce sens que l'on a accepté de travailler avec Akewa Accélérateur ».

Fabrice Ntchango, le représentant de AKEWA Accélérateur, se dit réellement satisfait « de signer ce partenariat avec Agridis dont l'expertise n'est plus à démontrer aujourd'hui ». Pour lui, « ce partenariat est basé sur deux axes d'accompagnement. En effet, il s'agit tout d'abord de former et de renforcer les capacités des acteurs du secteur agricole. Ensuite, il s'agira de promouvoir notre agriculture sur le marché international en respectant les normes internationales. Enfin, de soutenir vivement l'entrepreneuriat vert gabonais bien au-delà de nos frontières pour qu'il soit un étendard pour inciter les jeunes à y croire », a développé Fabrice Ntchango à l'issue de la signature du partenariat.

De plus, la convention de partenariat entre ces deux entités vise de manière plus globale à promouvoir l'économie sociale et solidaire, vectrice de développement économique, social, sociétal et environnemental. Ce développement passe d'une part par l'accompagnement et le renforcement des capacités des entreprises et des startups, notamment dans le secteur de l'agriculture. D'autre part, il nécessite la connaissance des écosystèmes de financement des projets portés par les jeunes.

Pour Marie Danielle BIKINDA, Responsable du programme « RELEVE AGRICOLE » chez Akewa Accélérateur, « ce partenariat mettra en avant des jeunes agriculteurs gabonais, qui travaillent sans relâche pour offrir des produits frais et sains afin de garnir nos assiettes ».

Cette signature vient fortifier l'ambition de Akewa Accélérateur, qui ait d'orienter plusieurs jeunes vers l'agriculture. Car il représente un défi majeur pour l'émergence du Gabon. La réussite de ce challenge ne se fera pas sans une formation de qualité en agriculture et sans un accompagnement techniquement et financièrement destinée aux jeunes. Car « il n'y a pas d'autres secrets pour que notre pays réussisse dans l'agriculture » a rassuré Fabrice NTCHANGO, CEO de AKEWA ACCÉLÉRATEUR.

« Notre main d'œuvre agricole est en train de se rajeunir et de se renouveler, et avec AGRIDIS qui est déjà un exemple de réussite dans le secteur, nous pensons que le défi est réalisable » a constaté le CEO de AKEWA ACCÉLÉRATEUR.

Agridis a pour vocation de participer à l'atteinte de l'autosuffisance alimentaire au Gabon. Sa vision est de devenir le leader de la distribution agricole et le premier partenaire des exploitants agricoles à travers l'Afrique.

Plus de: Gabonews

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.